Accueil > ACTU > Swissair accusé d’avoir coulé la Sabena pour rester à flot

Swissair accusé d’avoir coulé la Sabena pour rester à flot

lundi 29 novembre 2004.

Des services surfacturés à sa filiale. L’état actionnaire complaisant.

Comme on a pu le constater dans les faillites d’Aérolyon, d’AOM, d’Air Lib, d’Air Littoral, d’Euralair, etc... il y a bien de l’argent qui circule mais pas où il la compagnie en a besoin !

Cet article sur les responsabilités de Swissair et la complaisance de l’Etat Belge ajoute un élément de plus à ce dossier sulfureux .

"Les anciens employés de la Sabena s’interrogent également sur la passivité du gouvernement fédéral [belge]. En mai 2000, la compagnie Suisse s’était engagée à porter sa participation de 49,5 % à 85 %. En juillet 2001, le gouvernement négocie un nouvel accord : Swissair est exonéré de son obligation d’augmenter sa part de capital, l’Etat belge met un terme à ses actions en justice contre Swissair. En échange, la compagnie accepte d’investir 285 millions d’euros dans la Sabena et de reprendre neuf Airbus A319. Et lorsque la compagnie Suisse manque à nouveau à ses engagements, il ne prend aucune mesure coercitive comme la saisie sur les biens de Swissair ou le lancement d’une action en justice.

En France, Swissair était actionnaire d’AOM/Air Liberté et d’Air littoral. La première a déposé son bilan en juin 2001. La seconde, rachetée au même moment en état de quasi-faillite, a déposé son bilan en mars dernier. En avril 2001, la société de conseil Deminor, agissant au nom des actionnaires minoritaires de Swissair, avait estimé que « le déficit de ces trois compagnies AOM/Air Liberté, Air Littoral et Sabena » pourrait en partie provenir d’opération intragroupe avec Swissair », évoquant également une « gestion déficitaire » "

Voir en ligne : alencontre.org

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0