Accueil > ACTU > Le bilan social de la France

Le bilan social de la France

vendredi 27 août 2004.

Revenus, emploi, exclusion, logement, école, santé, insécurité, Alternatives Economiques a enquêté, en cette rentrée, sur le véritable état de la société française. Un bilan qui remet en cause pas mal d’idées reçues et de lieux communs.

Que savons-nous de l’état de la société française ? Les médias nous en donnent une vision biaisée : un jour, ils nous font rêver avec la vie des stars, le lendemain, ils s’apitoient sur le sort des SDF. Parallèlement, jour après jour, la publicité nous invite à nous assimiler à des Français(es) généralement bien peu représentatif(ve)s : telle ménagère a assurément besoin d’un détergent supernettoyant pour venir à bout de la saleté incrustée sur les 50 m2 de carrelage de sa cuisine ; telle autre, qui n’a pas à être au bureau à l’heure du goûter, appelle ses enfants qui jouent au fond du jardin afin qu’ils la rejoignent sur la terrasse de sa villa où elle leur donnera cette si délicieuse et nutritive barre chocolatée…Nous ne sommes pas totalement dupes de ces mises en scène. Il n’empêche : le cloisonnement des milieux sociaux dans la France d’aujourd’hui est tel qu’une large partie des Françaises et des Français ignorent tout de la « vraie » vie de leurs concitoyens. Une ignorance qui fausse la qualité du débat social et, plus fondamentalement, menace la qualité de notre démocratie. Résultat : le lieu commun et l’idée reçue viennent trop souvent se substituer à l’examen des faits. C’est ainsi que les plus aisés, parce qu’ils connaissent toujours plus riches qu’eux, minimisent leur richesse. Et surestiment le niveau de revenus de la masse de la population. C’est ainsi aussi qu’on laisse les ministres répéter dans les médias que la santé est gratuite ou que l’insécurité régresse. C’est ainsi encore qu’une part importante de la population, pourtant menacée par le chômage et la précarité, pense que les RMIstes sont des « profiteurs ». Nous avons cherché, de manière subjective et nécessairement incomplète, à rétablir quelques vérités : revenus, emploi, exclusion, logement, école, santé, insécurité.

La France n’est pas celle que vous croyez.

Philippe Frémeaux

Dans le même dossier d’Alternatives économiques N° 228 de septembre 2004 :

Revenus : qui est riche, qui est pauvre ?
Un ménage sur deux a moins de 1 800 euros par mois de revenus. Le Français moyen ne vit pas comme dans la pub.

4 millions de chômeurs
Avec 2,5 millions de chômeurs affichés, le chiffre du ministère est loin de refléter l’état réel de l’emploi en France.

Les RMIstes sont-ils des profiteurs ?
La plupart des chômeurs et des RMIstes recherchent activement du travail. Même si cela ne leur rapporte guère financièrement.

Ecole : les beaux jours de l’inégalité des chances
En France, l’égalité des chances à l’école est une promesse non tenue, sans que personne ne s’en inquiète vraiment.

Logement : trois millions de mal-logés
Le mal-logement concerne bien plus que les sans domicile. Les politiques publiques ne sont pas à la hauteur.

Insécurité : pas de vrais changements
Le durcissement de la répression n’a pas réduit la violence contre les personnes. Car les racines de l’insécurité sont plus profondes.

Santé gratuite : pas pour tous
Tous les Français n’ont pas un accès gratuit aux soins. Notamment parce que 9 % d’entre eux continuent à ne pas avoir de couverture complémentaire.

Voir en ligne : Alternatives économiques

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0