Accueil > ACTU > Amadeus : le tour de table sous pression

Amadeus : le tour de table sous pression

jeudi 19 août 2004.

D’ordinaire discret en bourse, le titre Amadeus vient de se distinguer cette semaine en forte hausse alors que certains appétits se font jour concernant le devenir du tour de table du groupe de réservation en ligne. Depuis 1987, Amadeus développe des outils de réservation et des solutions technologiques dédiées au voyage. La société a été créée en partenariat par les compagnies aériennes Air France, Iberia , Lufthansa , SAS et elle est cotée en bourse depuis 1999.

Son cœur de métier demeure un système informatisé de distribution et de réservation qui permet aux agences de voyages d’accéder à des billets d’avions, de trains, des réservations d’hôtels, des locations de voitures… tout cela à des tarifs négociés et dans les meilleurs délais. Seconde spécialité de l’entreprise, des solutions technologiques destinées aux acteurs du voyage en ligne. Amadeus propose également aux compagnies aériennes des solutions de réservation, de vente de billets et de gestion des services d’aéroport comme l’embarquement. L’entreprise, fort du soutien de ses actionnaires, est devenue leader mondial sur son marché, elle détient ainsi 82% de part de marché au sein de l’hexagone.

L’activité de la société a progressé fortement jusqu’en 2001. Les attentats du mois de septembre de cette même année, ainsi que le ralentissement économique ont évidemment nettement freiné la progression des affaires. Néanmoins, le marché européen du voyage en ligne devrait rester très porteur sur les années qui viennent, passant de 4 MdsE en 2001 à plus de 20 MdsE sur 2006.

Récemment, Amadeus a franchi une étape majeure de son développement en faisant l’acquisition d’Opodo, portail leader européen qui offre des voyages en ligne à des prix très compétitifs.

Sur 2003, le chiffre d’affaires progresse de 3,9% comparé à l’exercice précédent avec un bénéfice net très confortable de 158 ME.

L’exercice 2004, porté par la reprise des déplacements, se présente plutôt bien avec une progression attendue de l’activité de 4 à 7% et un bénéfice net qui devrait grimper de 25% grâce à une gestion serrée des coûts. La marge nette flirte donc avec les 10% soit un niveau très largement supérieur à celui d’une entreprise classique.

Amadeus offre donc une position de leader sur un marché en croissance avec un compte de résultat largement bénéficiaire. La société, en dépit de sa relative discrétion, a finit par attirer les convoitises de ’gros poissons’ d’autant plus que son capital n’est pas vraiment contrôlé. Air France est le premier actionnaire du groupe avec 23% des titres et considère sa participation comme stratégique au contraire d’Ibéria qui détient 18% du capital et de Luftansa qui n’en possède plus que 5%. On a appris mercredi que des investisseurs financiers ont approché ces compagnies aériennes avec une proposition de rachat. Les discussions en seraient encore au stade préliminaire et rien n’est encore signé... Air France a même indiqué vouloir demeurer à terme actionnaire significatif de l’entreprise ce qui n’est nullement contradictoire avec le lancement d’une offre sur le tour de table.

Dans son édition de vendredi, le quotidien le Monde, qui reprend des informations de l’agence Dow-Jones Newswires, évoque l’intérêt porté par les puissants fonds américains KKR, Bain et Carlyle pour Amadeus.

Sur la base des cours actuels, la société capitalise à 3,3 milliards d’euros ce qui fait ressortir une valorisation de 770 millions d’euros pour la participation d’Air France (23,4% du capital).

Si les divergences s’aplanissent entre les principaux actionnaires et si un accord est trouvé avec les fonds en question, l’opération pourrait se conclure dès cet automne. Une porte de sortie serait dans ce cas vraisemblablement offerte aux minoritaires. Selon un des rares courtiers qui suit le dossier, un cours de 6 Euros pourrait constituer une base de négociation acceptable.

Voir en ligne : Yahoo ! Finance

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0