Accueil > ACTU > Sauvetage Air Canada : accord avec certains syndicats, poursuite (...)

Sauvetage Air Canada : accord avec certains syndicats, poursuite négociations

dimanche 16 mai 2004.

Air Canada a annoncé dimanche matin être parvenu à un accord avec certains syndicats sur la réduction de ses coûts de main d’œuvre, l’une des conditions fixées par la Deutsche Bank pour venir en aide au transporteur au bord de la faillite, mais les négociations se poursuivaient avec les autres organisations.

Le transporteur est parvenu à une entente de principe avec les syndicats de pilotes et des machinistes. En revanche, aucun accord ne s’était encore dégagé avec les TCA (Travailleurs canadiens de l’automobile), l’autre syndicat important qui représente quelques milliers d’employés dans les services à la clientèle. « Les pourparlers continuent avec les autres syndicats », a indiqué à l’AFP un porte-parole d’Air Canada.

La Deutsche Bank avait redonné espoir à la dixième compagnie aérienne mondiale d’éviter la faillite, en lui offrant le mois dernier une garantie de recapitalisation de 850 millions CAD (612 M USD) sous forme de bons de souscription d’actions. Mais pour cela, la banque allemande avait exigé que le transporteur parvienne avant samedi soir minuit à couper encore 200 millions (144 M USD) de dollars dans ses coûts annuels de main d’œuvre et règle avec les autorités canadiennes le dossier litigieux de la caisse de retraite, ce qu’il a réussi à faire vendredi.

Samedi était aussi la date-butoir retenue par GE Capital, l’autre créancier le plus important d’Air Canada. GE Capital avait renouvelé sa promesse d’accorder plus de 1,5 milliard US en prêts, à la condition que l’offre de la Deutsche Bank n’achoppe pas.

Cette offre est celle de la dernière chance pour Air Canada, placée sous la protection de la loi sur les faillites depuis le 1er avril 2003. La compagnie s’était cru tirée d’affaire après avoir choisi l’automne dernier comme repreneur le richissime homme d’affaires originaire de Hong Kong Victor li. Mais le milliardaire a jeté l’éponge le mois dernier, estimant que le transporteur n’avait pas réalisé les économies promises, ni réussi à s’entendre avec les employés sur le financement des retraites.

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0