Accueil > ACTU > Lufthansa toujours intéressée par SWISS et optimiste pour 2004 malgré un (...)

Lufthansa toujours intéressée par SWISS et optimiste pour 2004 malgré un premier trimestre mitigé

samedi 15 mai 2004.

Lufthansa a répété mercredi, lors de la présentation de ses résultats du premier trimestre, son objectif d’un retour dans le vert en 2004 pour le résultat net et d’une forte progression de son résultat d’exploitation annuel malgré un premier trimestre mitigé.
Lufthansa (fédérant l’alliance Star) déclare de nouveau être intéressée par un rapprochement avec Swiss, cette dernière ayant quelques difficultés à intégrer l’alliance OneWorld à cause d’un litige avec British Airways sur les programmes de fidélisation.

Le transporteur est certes revenu dans le vert de janvier à fin mars, avec un bénéfice net de 62 millions d’euro, contre une perte nette de 356 millions un an plus tôt.

Ce résultat a toutefois été dopé par une plus-value de 292 millions tirée de la cession en février d’une partie des actions de Lufthansa dans Amadeus ainsi que par des remboursements d’impôts par le fisc.

Par ailleurs, le premier trimestre 2003 avait été particulièrement difficile en raison des tensions en Irak.

Au niveau de l’exploitation, Lufthansa est resté dans le rouge avec une perte de 116 millions, divisée toutefois par 3,6 par rapport à la même période de l’an dernier.

Un chiffre compris dans la fourchette de prévisions des analystes mais malgré tout inférieur au consensus de marché. A la Bourse de Francfort, le titre chutait mercredi de 2,54% à 12,29 euro, en queue de l’indice Dax.

La compagnie a procédé à une réduction de 3,6% de ses frais généraux au premier trimestre, résultat de la suppression de quelque 1.300 emplois sur un an.

Ses dépenses de carburant au premier trimestre ont toutefois grimpé de 1,5% à 339 millions, sur fon

d de hausse du prix du pétrole, malgré des mesures de couverture de risques.

Le directeur financier du groupe, Karl-Ludwig Kley, précisait au cours d’une conférence téléphonique que le transporteur ne comptait pas pour l’instant prendre de mesures supplémentaires face à la flambée du brut, qui se négocie actuellement au plus haut.

Le chiffre d’affaires de Lufthansa a progressé de 5,2% sur un an à 3,9 milliards au premier trimestre. C’est dans le bas de la fourchette de prévisions des analystes, qui s’échelonnait entre 3,9 et 4,05 milliards d’euro.

Si le chiffre d’affaires de la division passagers a progressé de 2,4% sur un an de janvier à fin mars, il a en revanche reculé dans les divisions à problèmes du fret (-8,5%) et de la restauration (-10,9%) et stagné dans la filiale de maintenance en difficultés, Lufthansa Technik.

La compagnie a enregistré une nette hausse de fréquentation au premier trimestre, avec 11,37 millions de passagers soit une progression de 7,5% sur un an, grâce notamment à une reprise du trafic aux Etats-Unis et en Asie.

« La demande reprend à présent aussi en Europe », affirme le patron du groupe, Wolfgang Mayrhuber, dont l’objectif reste le retour dans le vert sur l’ensemble de 2004, après une perte record de 984 millions d’euro en 2003.

Au niveau de l’exploitation, le transporteur table sur un bénéfice opérationnel « d’au moins » 300 millions, contre 36 millions en 2003, en précisant que ce chiffre est dans le bas de sa fourchette de prévisions.

Voir en ligne : tourismexpress.info

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0