Accueil > ACTU > Les petits actionnaires néerlandais assignent KLM et Air France en (...)

Les petits actionnaires néerlandais assignent KLM et Air France en référé

mercredi 28 avril 2004.

L’association néerlandaise des petits actionnaires (VEB) de KLM a annoncé mardi avoir assigné en référé les compagnies française Air France et néerlandaise KLM afin d’obtenir que la date de clôture de l’offre publique d’échange d’Air France sur KLM soit retardée.

Le tribunal d’Amsterdam examinera cette affaire mercredi à partir de 14h00. Le juge devrait se prononcer le même jour sur cette requête.
Air France a lancé le 5 avril dernier une offre publique d’échange (OPE) amicale sur KLM qui doit permettre aux deux compagnies de fusionner pour former le premier transporteur aérien mondial en terme de chiffre d’affaires. Cette offre doit se clôturer le 3 mai.

Les petits porteurs néerlandais demandent au juge d’ordonner à Air France de repousser la date de clôture de l’offre afin « que les actionnaires de KLM puissent analyser les résultats annuels des deux compagnies pour l’exercice 2003/2004 », précise un communiqué de la VEB.

KLM doit annoncer ses résultats annuels le 6 mai prochain et Air France le 18 mai.

Dans un communiqué commun, les deux compagnies affirment « ne voir aucune raison de retarder la clôture de l’offre ».

« Cela ne ferait qu’ajouter des incertitudes pour les actionnaires. Nous estimons avoir donné suffisamment d’informations sur cette offre », indique un porte-parole de KLM, Jan Christiaan Hellendoorn.

Il rappelle que KLM a notamment publié le 15 avril dernier des indications assez précises sur ses résultats annuels. La compagnie a alors déclaré s’attendre à être « nettement bénéficiaire » pour son exercice annuel décalé 2003/2004 (clos le 31 mars). KLM a également tenu une assemblée générale exceptionnelle consacrée au rachat par Air France.

« Je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’attendre la publication des résultats annuels de KLM. On sait qu’ils doivent être bons et il y a suffisamment d’informations à ce stade sur l’OPE », estime pour sa part un analyste de SNS Securities.

KLM et Air France soulignent par ailleurs qu’une demande similaire formulée par la VEB auprès des autorités de surveillance financière néerlandaises (AFM) a été rejetée.

Le 14 avril dernier, la VEB avait estimé que l’offre d’Air France sur KLM était beaucoup trop basse. Le PDG de KLM, Leo van Wijk avait cependant répondu qu’Air France n’était pas prête à payer plus pour KLM.

Voir en ligne : Tourismexpress.info

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0