Accueil > ACTU > Entre les lignes d’un contrat de haut vol

Entre les lignes d’un contrat de haut vol

samedi 17 avril 2004.

L’acte de mariage signé par Spinetta et van Wijk pour unir Air France et KLM s’inspire de celui de Renault-Nissan. Similitudes, et différences.

« Je feliciteerd ! Santé ! » Ce soir les verres tintent sous la grande voûte en stuc blanc du ­ ballroom de l’hôtel Carlton à Cannes. Nous sommes le 11 février. Jean-Cyril Spinetta, son homologue néerlandais Leo van Wijk et les deux comités exécutifs d’Air France et de KLM – 40 personnes au total –, réunis pour la première fois en séminaire sur la french riviera , fêtent le double feu vert des autorités européennes et américaines à leur mariage. « Un momentum, comme on dit en anglais, cela nous a donné de l’élan », raconte le patron d’Air France. Depuis, les deux patrons enchaînent les réunions, avant que l’offre publique d’échange (OPE), débutée le 5 avril, ne scelle définitivement leur sort.

Un mariage à la Renault-Nissan.

Voir en ligne : Challenges

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0