Accueil > ACTU > Des citoyens interdits de voyages en avion portent plainte contre (...)

Des citoyens interdits de voyages en avion portent plainte contre Washington

mercredi 7 avril 2004.

Une plainte a été déposée mardi contre le gouvernement américain par des citoyens restreints dans leurs voyages en avion car inscrits sur une liste les présentant comme présentant une menace terroriste, a annoncé l’Union pour la défense des libertés civiles (ACLU).

La plainte a été déposée devant un tribunal fédéral de Seattle (Washington, nord-ouest) contre le secrétaire à la Sécurité nationale Tom Ridge, le directeur de la TSA David Stone et leurs administrations respectives.

La « liste des interdits de vol », concoctée par l’Administration de la Sécurité des transports (TSA) et remise aux compagnies aériennes, regroupe les noms de personnes soupçonnées de représenter une menace à la sécurité nationale.

Parmi les sept plaignants mardi, figurent un soldat, un prêtre, un étudiant, deux avocats, tous citoyens américains.

« Il s’agit de personnes innocentes qui ont soudain découvert que leur gouvernement les considérait comme des terroristes potentiels, » explique Reginald Shuford, l’avocat de l’ACLU, la grande organisation américaine de défense des droits civiques.

« Pour nos clients et des milliers d’autres dans leur cas, monter dans un avion signifie des retards répétés et être stigmatisé comme menace à la sécurité, devant leur famille, les autres passagers et l’équipage. Pire, ces passagers ignorent qu’ils ont été placés sur la liste des interdits de vol, et n’ont pas de moyen d’en sortir », a-t-il ajouté.

L’ACLU estime dans cette plainte que « la liste des interdits de vol viole la liberté et les droits constitutionnels » et demande à la TSA de « développer des procédures satisfaisantes permettant aux personnes innocentes de voyager sans être traitées comme de potentiels terroristes, humiliées et soumises à des retards ».

« Je m’associe à ces poursuites car j’ai été publiquement humiliée en raison des erreurs du gouvernement sur mon identité, » explique une plaignante, Michelle Green, officier de l’Armée de l’air depuis 16 ans. « En tant qu’individu servant son pays, j’ai été choquée d’apprendre que j’étais sur cette liste ».

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0