Accueil > ACTU > Sécurité aérienne : SAS regarde ses passagers dans les yeux

Sécurité aérienne : SAS regarde ses passagers dans les yeux

jeudi 26 février 2004.

Les passagers d’un groupe-test arrivant à l’embarquement à l’aéroport d’Umeaa doivent placer une carte à puce devant un lecteur et montrer leur oeil à une petite caméra. Si l’image de l’iris correspond à celle enregistrée dans la puce de la carte, la porte s’ouvre.

SAS a décidé de faire ces tests en prévision des futures exigences de sécurité renforcée de divers pays vis-à-vis des compagnies aériennes et des aéroports, pouvant conduire à des contrôles supplémentaires des passagers et de leurs bagages.

Les Etats-Unis exigeront notamment à partir du 26 octobre des passeports comprenant des « données biométriques » pour les ressortissants des pays pour lesquels ils exigent des visas.

Outre les tests sur l’iris qui viennent de commencer, SAS planche depuis novembre sur des méthodes d’identification des passagers par les empreintes digitales. Les tests doivent se terminer en avril.

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0