Accueil > ACTU > Air Lib : reclassement difficile

Air Lib : reclassement difficile

dimanche 15 février 2004.

Gilles Nicoli, que l’on ne vous présente plus, ne doit pas son reclassement chez Air France à la cellule de reclassement Air Lib ni au ministre, si l’on en croit ses déclarations dans la presse. Cet ex-délégué CFDT   et représentant des salariés pour le plan social estime que le ministre des Transports n’avait pas à dire que « près d’un salarié sur deux avait bénéficié d’un reclassement professionnel ».
Il estime que « quand on parle de solution, on inclut les CDD de plus de six mois, les créations d’entreprises, les formations longues et les gens qui ont décidé de ne plus chercher d’emploi » ; pour lui, « seuls les CDI comptent, surtout dans un secteur où il n’y a pas de boulot ». Il ajoute qu’« il y a une profonde amertume chez les ex-salariés. Ils voulaient travailler, se sont précipités à la cellule, ont envoyé des milliers de lettres. Alors quand ils entendent le ministre dire que ça va, ceux qui sont dans la m... sont très remontés ».

La cellule de reclassement, qui sera dissoute en avril, indique que 834 personnes sur 2 564 inscrites ont retrouvé un emploi à durée indéterminée. La plupart ont été prises chez Air France (553). Il s’agit de personnel navigant commercial et de personnel au sol.

Quant aux pilotes, 58 sur 310 inscrits ont retrouvé un emploi selon la cellule de reclassement tandis que d’après l’ex-pilote chargé du suivi du reclassement de ses collègues, il faut en réalité parler de 39, dont 1 chez Air France.

La cellule de reclassement précise que les quelques compagnies qui recrutent cherchent des pilotes jeunes alors que ceux d’Air Lib ont une moyenne d’âge de 45 ans.

On résume : 834 sur 2 564 = un tiers, 39 sur 310 = un petit demi tiers ; on est loin de la moitié…

Voir en ligne : Radiocokpit

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0