Accueil > ACTU > Virgin Express réfute les arguments de Ryanair après la décision de la (...)

Virgin Express réfute les arguments de Ryanair après la décision de la Commission Européenne

mardi 3 février 2004.

La compagnie aérienne belge à bas tarif Virgin Express a réfuté mardi les arguments de sa rivale irlandaise Ryanair, qui a estimé que la décision de la Commission européenne la concernant était « un désastre pour le vol à bas tarif à travers toute l’Europe ».
« La question, c’est de savoir s’il s’agit d’aides illégales », a estimé un porte-parole de la compagnie basée à Bruxelles.

« Quant à savoir si ces subventions vont à une compagnie à bas tarif ou nationale, nous avons toujours dit qu’en principe, il n’y a pas de différence », a déclaré le porte-parole.

« Il y a des compagnies aériennes qui jouent le jeu et d’autres qui bénéficient de soutiens illégaux », a-t-il ajouté, en soulignant cependant que Virgin Express attendait d’avoir étudié la décision de la Commission européenne dans son ensemble avant de réagir plus amplement.

La Commission européenne a décidé mardi que Ryanair devrait rembourser une partie des aides versées par l’aéroport de Charleroi et la région Wallonne (sud de la Belgique), tout en validant le principe d’un soutien au démarrage de nouvelles lignes lancées par des compagnies à bas coûts.

Virgin Express opère à partir de l’aéroport de Bruxelles-National, sur la commune de Zaventem, où les taxes sont plus élevées qu’à Charleroi.

Le directeur général de Ryanair, Michael O’Leary, a déclaré mardi que la décision de la Commission européenne était « un désastre pour les consommateurs, pour le vol à bas tarif à travers toute l’Europe et pour les aéroports régionaux publics qui, sur la base de cette décision, ne pourront plus concurrencer les aéroports privés ».

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0