Accueil > ACTU > Air France : un portail low cost ?la compagnie a déjà déposé son nom de (...)

Air France : un portail low cost ?
la compagnie a déjà déposé son nom de domaine

mardi 3 février 2004.

Sur une indiscrétion de Radio Cockpit, TOURMAG a poussé un peu plus loin le « bouchon » et vérifié le dépôt d’un étrange nom de domaine : www.european-lowcost.com. Déposé par Pole Positioning pour le compte d’AF, il pointe d’ores et déjà sur la page de la compagnie.

La réactivité de la compagnie tricolore devient étonnante... et sa versatilité également. Il y a encore quelques mois encore ses plus hauts responsables poussaient des cris d’orfraie lorsqu’on évoquait l’éventualité de la création d’une filiale low cost.
Mais comme dirait ma boulangère, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis... (commentaire SUD Aérien :et ce n’est pas la première fois : lire Il n’y a que les imbéciles qui ne changent jamais d’avis ...les grands commis de l’Etat ne sont donc pas des imbéciles !

On sait depuis peu que non seulement la question n’est plus tabou, mais qu’Air France pourrait même emboîter rapidement la piste aux Ryanair, Tomfly et autres Easyjet. En effet, dernièrement notre confrère « Le Quotidien du Tourisme » se voyait confirmer l’information selon laquelle Regional, filiale du Groupe, planchait sur une offre de tarifs à bas prix.

Une tendance qui ne surprend pas grand monde, compte tenu des parts de marché croissante gagnées par les low cots. A Nice elles représentent quasiment 30% du trafic avec près de 2,5 millions de passagers. A Marseille, le mouvement est également en marche.

Les low cost montent en charge...

L’Aéroport qui a accusé en 2003 une nouvelle baisse de 1,7% de son trafic, table désormais sur une croissance de 6% en 2004 grâce notamment au développement des lignes internationales.

Après Easyjet arrivée en juillet 2003 avec 114 674 passagers transportés à la fin décembre, c’est au tour de Thomsonfly.com d’ouvrir un vol quotidienne Marseille-Coventry (Angleterre) et un Marseille-Zurich (Suisse) avec Helvetic.com avec 4 vols par semaine.

Certes, ces compagnies drainent souvent un nouveau trafic, mais l’élasticité du marché n’est pas infinie. Et on sait aujourd’hui qu’une ligne en point à point est quelque chose de précieux pour le voyageur (touriste ou homme d’affaires), ce dernier prenant même souvent un malin plaisir à faire miroiter à ces collègues les économies (?) réalisées lors d’un vol low fare.

Il n’est donc pas vraiment étonnant qu’AF s’y mette aussi mais seulement qu’elle ait mis si longtemps à le faire...

A LA LOUPE

Regional a ajouté à la liste de ses destinations les villes de Newcastle (3 vols par jour en Embraer 145), Brême (nouvelle ligne franchisée sur l’Allemagne avec 3 vols par jour en Embraer 135 de 37 sièges) au départ de Paris ; Bruxelles (1 vol par jour) et Prague (2 vols quotidiens) tous les deux en Embraer 145 au départ de Lyon.

En outre, depuis octobre 2003, Régional propose 3 vols quotidiens Bordeaux-Londres Gatwick (en Embraer 145). Enfin, de nouvelles lignes transversales comme Lille-Nantes ou Rennes-Marseille (3 vols par jour en Embraer 135 pour chacun) ont été créées.
Avec ses 394 vols quotidiens et ses 49 destinations, Régional achemine ainsi ses passagers vers les hubs principaux d’Air France (Paris CDG et Lyon) ainsi que sur ses propres hubs (Bordeaux et Clermont Ferrand).

Voir en ligne : Tourmag

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0