Accueil > ACTU > Les champions français de l’eau sont en crise, ils doutent de leur modèle (...)

Les champions français de l’eau sont en crise, ils doutent de leur modèle libéral

jeudi 29 janvier 2004.

La course à la croissance internationale de Suez, Veolia et Saur s’est traduite par des niveaux d’endettement records. Les grands contrats de privatisation leur semblent désormais hors de prix. Chacun cherche un nouveau modèle de développement. Le doute est inscrit dans leurs cours de Bourse. Suez et Veolia Environnement ont beau tenter de satisfaire les attentes du marché, annoncer des révisions déchirantes, des cessions d’actifs pas assez rentables, les numéro un et deux mondiaux de l’eau et des services collectifs n’arrivent plus à convaincre.

« Nous avons tous été sous l’influence du modèle économique de l’électricité. Nous avons pensé que les réseaux d’eau pouvaient se financer à moyen terme comme les réseaux électriques, l’autofinancement étant suffisant pour payer les investissements. C’est faux. On s’aperçoit que l’on ne sait pas financer l’eau de façon classique. Les retours sur investissements sont beaucoup trop longs. Les tarifs sont des sujets sensibles, placés sous la surveillance du monde politique. Enfin, les cash-flow sont trois fois plus faibles que dans l’électricité », reconnaît aujourd’hui Olivier Bouygues, président de Saur.

Ces propos ne peuvent que confirmer notre revendication sur la défense du service public pour tous les réseaux : eau, électricité, gaz, télécom, transports...et contre la libération / privation des ces entreprises.
Les actionnaires recherchent le profit à court terme en limitant les investissements (voir la situation actuelle de la production d’électricité en europe depuis la libéralisation : hausse de 50% du prix du kW « libre » par crainte d’une pénurie).

Voir en ligne : Le Monde

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0