Accueil > ACTU > Malev en négociation avec CSA pour rejoindre l’alliance aérienne (...)

Malev en négociation avec CSA pour rejoindre l’alliance aérienne SkyTeam

vendredi 23 janvier 2004.

Les compagnies aériennes tchèque CSA et hongroise Malev ont entamé vendredi à Prague des discussions au plus haut niveau pour négocier l’entrée de Malev dans l’alliance commerciale SkyTeam, a-t-on appris vendredi auprès des deux groupes.
« Malev souhaite devenir membre associé de l’alliance SkyTeam (Air France, Alitalia, Delta Airlines, Aeromexico, Korean Air et CSA), pas un membre à part entière », a indiqué à l’AFP la porte-parole de CSA Marcela Pickova.

« Les négociations ne sont pour l’instant qu’à un stade initial », a-t-elle ajouté. Elle a précisé que Malev bénéficie d’un soutien d’Air France (membre de SkyTeam) et de la compagnie néerlandaise KLM, qui s’apprête à fusionner avec Air France.

« En tant que la compagnie la plus proche dans la région, CSA sert de médiateur pour les négociations avec SkyTeam », a-t-elle dit.

Les discussions portent également sur une coopération plus étroite dans l’exploitation en commun de certaines lignes ou de réservations en commun de billets, a ajouté Mme Pickova.

CSA n’envisage « en aucun cas » de racheter Malev, a-t-elle précisé.

A Budapest, la porte-parole de Malev Krisztina Nemeth a quant à elle confirmé la tenue des négociations, dirigées côté hongrois par le PDG de Malev Laszlo Sandor. Côté tchèque, la délégation est emmenée par le PDG Jaroslav Tvrdik.

La porte-parole de Malev s’est toutefois refusé à fournir davantage de détails, se bornant à annoncer une conférence de presse jeudi ou vendredi prochain.

Contrôlée pratiquement en totalité par l’Etat hongrois, Malev n’est jamais parvenue à sortir de crises récurrentes depuis la chute du communisme. Les pouvoirs publics ont dû à nouveau programmer en décembre une injection de 38 millions d’euros pour assurer le fonctionnement de la compagnie déficitaire. Malgré plusieurs tentatives, le gouvernement de Budapest n’a pas réussi à privatiser le groupe.

CSA, qui comme Malev est une ancienne compagnie nationale communiste, est en meilleure santé. Elle a été bénéficiaire en 2002. Les résultats 2003 ne sont pas encore disponibles mais la compagnie a annoncé récemment une hausse de 17,2% du trafic passagers et de 17,5% du trafic fret en 2003. CSA est contrôlée majoritairement par l’Etat tchèque.

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0