Accueil > ACTU > Air Littoral : Seven group évincé remplacé par Ionis

Air Littoral : Seven group évincé remplacé par Ionis

jeudi 18 décembre 2003.

Le tribunal de commerce de Montpellier qui s’est réuni aujourd’hui à 17h00 a retenu l’offre du groupe Ionis qui a accepté de se substituer à Seven Group (Mario a pourtant bien fouillé ses poches...).

Ionis a toutefois demandé un délai de 5 jours pour « approfondir sa connaissance de la compagnie » et signer le chèque de 11 millions d’euros.

Nouveau rendez-vous mardi pour la suite... (cession, pas-cession, payera, payera-pas...)

Le président du tribunal de commerce de Montpellier était décidé à en finir avec le mauvais feuilleton de la reprise d’Air Littoral.

« Il n’y aura pas de délai supplémentaire. Cette situation ne peut pas durer éternellement », avait déclaré Christian Masclaud, le président du tribunal de commerce de Montpellier. Le ministère des Transports a déjà indiqué qu’il se prononcerait vendredi, à la suite de la décision du tribunal, sur la licence d’exploitation de la compagnie.

Le directeur général d’Air Littoral, Jean Durand, a pour sa part réaffirmé la « détermination de la compagnie et de l’ensemble des personnels dans l’aboutissement d’une solution de reprise crédible et pérenne ». Des discussions étaient ouvertes depuis mardi avec d’autres candidats à la reprise, dont le groupe français Ionis, spécialisé dans la formation au management, a-t-il précisé.

Air Littoral « en ordre de marche vers l’équilibre économique »...
« Grâce à notre nouvelle configuration après l’achèvement récent de notre plan de restructuration, nous sommes désormais en ordre de marche vers l’équilibre économique », a ajouté M. Durand, affirmant recueillir « les premiers fruits de la réorientation stratégique de notre réseau vers les dessertes du Maghreb ».

En attendant, Air Littoral continue d’assurer 120 vols quotidiens,
enregistrant un coefficient de remplissage moyen de près de 56% depuis août, signale la direction.

Rappelons que le profil de la compagnie est devenu plus séduisant cette semaine avec l’attribution des créneaux qui lui permettront d’exploiter 3 liaisons Nice-Orly... même si la concurrence d’easyjet ne facilitera pas les choses !

Air Littoral : pourquoi ce dossier deviendra une « affaire » (RadioCockpit)

Voir en ligne : tourmag.com

aller en haut de page

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0