Accueil > ACTU > AIR France : Faire du ciel français, le plus CHER endroit de la (...)

AIR France : Faire du ciel français, le plus CHER endroit de la terre…

vendredi 12 décembre 2003.

Le Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais regroupe 10 000 membres en métropole - Elus de toutes tendances politiques - Réseaux en Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion - Plusieurs dizaines d’associations et de syndicats.

COMMUNIQUE DU COLLECTIF DES ANTILLAIS, GUYANAIS, REUNIONNAIS

Depuis deux ans, de nombreux Français voulant se rendre en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique et à la Réunion, constatent une flambée des prix pratiqués par AIR France au moment des vacances scolaires (toussaint, noël, février, pâques, été).

1200 à 1500 € en août, lorsque qu’il en coûte 750 € pour San Francisco et 900 € pour le Japon : tant pis pour le passager qui doit s’endetter lourdement pour embrasser sa famille, tant pis aussi si l’économie touristique est sinistrée et les gîtes vides.

Service à bord déplorable, avions de plus de 22 ans d’âge, passagers entassés à 507 dans un Boing prévu à l’origine pour 370 personnes, facturation du moindre dépassement de kilos… les passagers sont considérés comme des vaches à lait.

NON, le scandale des prix des billets d’avion vers cette France d’Outre-mer n’est pas un simple fantasme. Après avoir nié, le Ministère de l’économie vient de reconnaître, sous la pression du Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais l’existence d’un rapport datant de décembre 2002 qui dénonce l’entente et l’abus de position dominante de la part d’AIR FRANCE. Cet abus de position dominante se traduit par une scandaleuse augmentation des prix pratiqués par ce transporteur.

Le Conseil de la Concurrence sera saisi et des sanctions devraient être prononcées contre le fraudeur.

En attendant, AIR France continue cependant de violer la loi en vous facturant le billet 30% à 50% de plus que le tarif correspondant à la réalité du marché.

Le Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais vous invite, cher client d’AIR FRANCE, à exiger le remboursement du trop versé. Ecrivez en lettre recommandée au Président SPINETA, AIR FRANCE, 45 rue de Paris, 95747 ROISSY CDG Cedex et demandez lui, au nom de ce rapport de vous rembourser la somme qui vous a été illégalement prise. Envoyez copie du courrier au Collectif : att Patrick Karam : 127, rue N. D des Champs 75006 Paris

Nous citoyens, respectueux des lois de la République, refusons d’être les otages de ceux qui bafouent les règles

Voir en ligne : COLLECTIF DES ANTILLAIS, GUYANAIS, REUNIONNAIS

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0