Accueil > ACTU > Nouvelle mise en examen dans l’enquête sur Air Lib

Nouvelle mise en examen dans l’enquête sur Air Lib

samedi 13 décembre 2003.

Un ex-responsable du Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL  ) a été mis en examen récemment par le juge parisien Renaud Van Ruymbeke dans l’enquête sur les malversations présumées dans la gestion de la compagnie Air Lib, a-t-on appris dimanche auprès de l’interresé.

Comme le révèle le Journal du Dimanche le pilote Christian Paris a été mis en examen début décembre pour « recel d’abus de biens sociaux ». Il avait déjà été entendu par la brigade financière il y a quelques mois.

Il est soupçonné d’avoir bénéficié de 190.000 euros, retirés au cours de plusieurs voyages au Luxembourg, une somme, qui, pour la justice, provient de 150 millions versés par la compagnie aérienne Swissair pour renflouer Air Lib.

Christian Paris a déclaré que ces retraits intervenaient dans le cadre d’une opération destinée à rendre service au PDG d’Air Lib Jean-Charles Corbet avec qui il était lié d’amitié.

« Je n’ai jamais reçu un euro à titre personnel », a assuré Christian Paris qui a expliqué avoir été « porteur d’une société » sise au Luxembourg dont l’objet était de « renforcer la position » de Jean-Charles Corbet face à Swiss Air en menant des opérations financières pour son compte sans qu’il apparaisse clairement.

Cette opération a été « imaginée par Jean-Charles Corbet », selon Christian Paris qui a ajouté que les 190.000 euros avaient été « intégralement remboursés » après la liquidation judiciaire d’AirLib.

Lors d’une autre audition devant le juge, M. Corbet a été mis en cause par le Néerlandais Erik de Vlieger, ancien prétendant à la reprise d’Air Lib, soupçonné d’avoir aidé M. Corbet à sortir des actifs de la compagnie aérienne.

M. de Vlieger a notamment affirmé, comme le rapporte le JDD, que M. Corbet avait lui-même signé un ordre de virement d’une somme litigieuse d’un million d’euros versée à une société « Slat », domiciliée dans l’île anglo-normande de Guernesey.

Me Xavier Flécheux, l’avocat de M. Corbet, a déclaré dimanche à l’AFP qu’il prouverait que ce virement, qu’il ne conteste pas, n’a rien d’illégal.

Outre MM. Corbet, de Vlieger et Paris, quatre personnes sont poursuivies dans cette enquête qui vise notamment à déterminer pourquoi Holco, holding de M. Corbet et maison-mère d’Air Lib, n’a consacré qu’une partie des fonds versés par Swissair au redressement de la compagnie.

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0