Accueil > ACTU > Air Littoral : la remise des gaz est annoncée pour lundi

Air Littoral : la remise des gaz est annoncée pour lundi

jeudi 4 décembre 2003.

Deux des repreneurs écartés par la compagnie et les administrateurs judiciaires à la demande de ’’7 Group’’, refont surface dans le dossier de reprise d’Air Littoral. Il s’agit de Genesys, l’un des leaders mondiaux de la téléconférence et Yonis ISG, un organisme de formation privé intéressé initialement par l’ESMA mais qui aurait élargi le périmètre de sa demande et ses partenaires.

Les trois parties concernées (Administrateur judiciaire / Tribunal de Commerce / Gouvernement) vont probablement décréter que François Legros (actuellement PDG de la société Genesys) est le mieux placé pour remplacer les Italiens, solution rapide et efficace quand elle sera complétée par l’arrivée d’autres amis (Ionis) qui s’occuperont de l’Esma. Cela permet de gérer le dossier en famille, puisque François Legros est un bon ami de Marc Dufour, et de le gérer loin des obligations qui s’imposeraient en cas de retour à la case « observation » au Tribunal de Commerce. Historiquement comme le rappelle RadioCokpit, Marc Dufour aura ainsi laissé sa place à Marc Rochet, qui l’a cédée de nouveau à Marc Dufour, qui la cède aujourd’hui à François Legros, c’est plus simple et plus sympathique comme ça.

Désenchanté le secrétaire d’Etat aux Transports Dominique Bussereau : « On commence à avoir un problème de crédibilité de la solution Azzurra Air et du repreneur italien », a-t-il déclaré mercredi en marge des discussions du volet Transport du projet de loi de finances 2004 au Sénat.

Bref : le gouvernement ne croit plus à l’offre de Seven Group même s’il exclut de suspendre pour l’instant sa licence d’exploitation. Force est de reconnaître que les responsables du fantomatique ’’Seven Group’’ ont réussi à berner tout le monde dans cette affaire.

Après avoir fait traîner en longueur le règlement, puis obtenu des délais, Mario Palmonella, PDG de Seven group, n’a toujours pas honoré ses promesses. Et puis combien même y serait-il parvenu, quel est le sérieux d’une reprise portant sur 11 Millions €, plus 4 Millions €, à réinjecter dans le développement, alors que l’intéressé ne parvient même pas à rassembler les 6 premiers millions d’euros ?

Selon RadioCokpit, ce délai permet de bétonner le plan social, et offrir au successeur de Mario une compagnie prête à affronter un nouveau plan social, on fait semblant d’accorder à Seven Group un dernier délai sur le dernier délai qui était basé sur un délai « avant qu’on se fâche » ou « qu’on se rie de nous », ou les deux. En clair, c’est lundi qu’on remet le dossier au TC.

En fait, selon des sources convergentes, tout tourne autour de ce que Bercy décidera pour la dette fiscale et parafiscale : un trou de 60 à 70 millions d’euros d’argent public, peut-être plus.

Voir en ligne : Radiocockpit.com

aller en haut de page

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0