Accueil > ACTU > La fusion de Swiss avec BA est une option, non un objectif

La fusion de Swiss avec BA est une option, non un objectif

lundi 1er décembre 2003.

Une fusion de Swiss avec British Airways est une option pour le long terme mais non un objectif stratégique, affirme André Dosé, le patron de la compagnie aérienne helvétique, en ajoutant que sa priorité numéro un est de redresser l’entreprise.

« Toutes les portes sont ouvertes », explique-t-il dans une interview parue samedi dans le journal suisse Finanz und Wirtschaft. « Mais à ce stade il n’y a assurément aucun plan concret dans cette direction ».

Swiss, née des décombres de la Swissair, est en train de réduire sa flotte et son personnel d’environ un tiers pour faire face à la crise du transport aérien.

Son entrée cette année dans Oneworld, l’alliance commerciale dirigée par British Airways, a relancé les spéculations sur un rapprochement avec la compagnie britannique.

« Une fusion n’est pas pour le moment un sujet de discussion », affirme André Dosé. « Le fait de rejoindre Oneworld nous a apporté une énergie nouvelle et a renforcé la confiance du marché dans la firme ».

Dosé réaffirme son soutien pour le virage stratégique du groupe qui se tourne vers le « low-cost », en dépit du départ du directeur commercial à l’origine de cette stratégie. La hausse du nombre de passagers permet déjà de compenser l’effet des prix inférieurs, soutient-il.

La stratégie à bas prix de Swiss a été fortement critiquée au vu de la perte de 276 millions de francs suisses (213,8 millions de dollars) accusée par la compagnie au troisième trimestre, traditionnellement faste pour le transport aérien. Sur les neuf premiers mois de l’année, sa perte cumulée atteint 609 millions de francs.

La compagnie prévoit de renouer avec la rentabilité d’ici 2005.

Voir en ligne : Libération

aller en haut de page

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0