Accueil > ACTU > Les compagnies aériennes s’alarment de la hausse des taxes et (...)

Les compagnies aériennes s’alarment de la hausse des taxes et redevances

vendredi 28 novembre 2003.

Les compagnies aériennes, rassemblées au sein de la Chambre syndicale du transport aérien (CSTA), se sont alarmées jeudi de la hausse des taxes et redevances aéronautiques prévues dans le projet de loi de finances 2004, et ont demandé à être associées à la préparation du budget 2005.
« Nos charges aéronautiques, hors redevances aéroportuaires, ont augmenté de 57,14% entre 2000 et 2004, sur la base du projet de loi de finances, alors qu’on n’a pas retrouvé et qu’on ne retrouvera pas en 2004 le niveau d’activité de l’année 2000 », a fait valoir Jean-Pierre Le Goff, délégué général de la CSTA, lors d’une conférence de presse.

« L’ensemble de ces charges et de ces coûts est devenu extrêment significatif dans la construction du coût d’exploitation des entreprises », a-t-il ajouté.

Les taxes et charges aéronautiques représentent aujourd’hui entre 20 et 25% du prix moyen du billet et peuvent atteindre entre 36 et 44% du prix payé par les clients voyageant en classe économique, a indiqué M. Le Goff.

Le Sénat a voté mercredi soir une hausse de 14,22% de l’une de ces taxes, la taxe de l’aviation civile (TAC), dans le cadre des discussions en cours sur le projet de loi de finances 2004.

Ce taux d’augmentation est encore supérieur à celui de 13,07% jusqu’alors retenu par l’Assemblée nationale.

Le produit de la TAC est affecté pour partie au budget annexe de l’aviation civile (BAAC) et pour partie au Fonds d’intervention pour les aéroports et le transport aérien (FIATA).

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0