Accueil > ACTU > Affaires : Nouvelles Frontières va devoir se rappeler d’Aérolyon

Affaires : Nouvelles Frontières va devoir se rappeler d’Aérolyon

mercredi 19 novembre 2003.

L’année 2004 pourrait être chaude pour Nouvelles Frontières. Si le dépôt de bilan d’Aérolyon et sa transformation en une compagnie appelée L-Air commence à peine à dévoiler à la Justice tous ses mystères (nous publierons bientôt un dossier aussi exclusif qu’explosif à ce sujet) on apprend que du côté Prud’homal les choses pourraient également se compliquer rapidement : en conséquence de ce qui précède, pas loin de 80 dossiers ont été déposés contre NF par les salariés de l’ex-AEY.

Comme tout le monde le sait, le business d’AEY a été repris dès le 13/12/02 par CRL qui a basé un A330 à St Ex quelques jours avant la liquidation de L-Air. Le raisonnement est simple : selon les plaignants, c’est NF qui a poussé AEY à vendre à perte et qui a - par conséquent - directement provoqué la chute de sa filiale Lyonnaise.

Même si CRL a toujours déclaré que les anciens AEY devaient être reclassés « si possible » dans la compagnie, certains pensent que ce n’était que de belles paroles : par exemple, 3 anciens OMN d’Air Mad auraient été embauchés dernièrement, malgré le nombre impressionnant d’OMN (ex AEY mais aussi IW) à la recherche d’un emploi sur l’ensemble du territoire.

Voir en ligne : Radiocockpit.com

aller en haut de page

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0