Accueil > ACTU > Air Littoral : la piste italienne

Air Littoral : la piste italienne

vendredi 24 octobre 2003.

La reprise d’Air Littoral par le Seven Group de Milan et par Azzura Airlines semble aujourd’hui sérieusement engagée. Hier, un accord social a été signé par les syndicats SNPL   et SNPRC. Cet accord prévoit une baisse de 8 à 10 % de la masse salariale des navigants soit une économie de 1,5 million d’euros et une hausse de 25 % de la productivité par la modification des seuils de déclenchement des heures supplémentaires et par la modification du système des rotations. Les représentants des salariés satisfont ainsi l’une des clauses suspensives à la reprise par les Italiens qui avaient déposé une lettre d’évidence de fonds à concurrence de 11 millions d’euros. « Cet accord n’est valable que dans le cadre de la reprise par Azzura et pour un an », explique Philippe Lesbre du SNPL  . Le repreneur italien promet de conserver une monoflotte de 17 appareils Canadian-Régional-Jet et de se séparer des 10 ATR 42 et des 5 Fokkers, ce qui représente un important sacrifice social de prés de 50 % des navigants. Au total, près de 400 postes de travail seraient sauvés sur 680. Azzura prévoit aussi de reprendre les deux filiales, Air Littoral Industrie (210 salariés) et l’école de Formation ESMA (60 salariés) avec environ 90 % des effectifs. Ces avancées significatives ont eu lieu alors que l’autre dossier de reprise présenté par François Legros le PDG de Genesys Conferencing s’est retiré de la course. Le jeune chef d’entreprise montpelliérain, totalement étranger au monde de l’aéronautique n’avait pas réussi à convaincre. « Nous avons surtout eu le sentiment qu’il ne maîtrisait pas son dossier et les conditions suspensives au dépôt de l’offre nous semblaient difficiles à finaliser », poursuit Philippe Lesbre. Outre la piste italienne, trois dossiers restent en course (NGFI, Danavia, Black and White Airlines) mais sans véritable lisibilité financière. Le tribunal de commerce de Montpellier rendra sa décision avant le 31 octobre, après que le CSAM (Conseil Supérieur de l’Aviation Marchande) aura émis un avis technique le 29 octobre prochain.

Christian GOUTORBE.

Voir en ligne : La Dépêche du Midi

aller en haut de page

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0