Accueil > ACTU > Interruption provisoire de la grève chez Austrian Airlines

Interruption provisoire de la grève chez Austrian Airlines

lundi 13 octobre 2003.

La grève de plus de 15 heures tenue par le personnel navigant de la compagnie aérienne autrichienne Austrian Airlines (AUA) depuis samedi matin, a été provisoirement interrompue dans la nuit de samedi à dimanche et sera reprise la semaine prochaine, a annoncé un syndicaliste.
« La grève n’est pas terminée, elle est seulement interrompue » a annoncé le président du syndicat des transports qui chapeaute le syndicat du personnel navigant qui s’est mis en grève pour protester contre un plan d’économie prévu par la direction, Robert Hengster. « Nous allons recommencer de manière inopinée » la semaine prochaine, a-t-il ajouté.

La direction de AUA s’est de son côté réjouie du caractère modéré des dégâts causés à la compagnie par la grève : « nous n’avons dû annuler sans remplacement que huit vols, 17 avions et équipages ont été affrêtés de l’étranger et ainsi 95,5% des vols ont eu lieu comme prévu, une journée de brume en hiver cause plus de perturbations que cette grève » a déclaré Hannes Davoras, porte-parole de la compagnie.

De nombreux passagers ont également été transférés sur des vols des deux filiales de AUA, Lauda Air et Austrian Arrows mais, selon la direction d’AUA, la grève coûte à la compagnie entre 1,5 et 2 millions d’euros par jour.

Des négociations entre la direction et les syndicats sur le plan d’économie avaient échoué samedi après-midi.

Le président de la puissante Confédération des syndicats autrichiens qui chapeaute tous les syndicats du pays, Fritz Verzetnitsch, s’était alors rendu à l’aéroport de Vienne samedi soir pour lancer un appel au « compromis » entre les deux parties. Il a au même moment accusé la direction d’AUA d’avoir usé d’un « diktat » dans les entretiens avec les syndicats.

Le ministre des Transports Hubert Gorbach a pour sa part condamné la grève, la qualifiant d’« incompréhensible et nuisible », reprochant aux syndicats de mener une « politique du pire ».

Un conflit oppose depuis des mois le personnel de bord à la direction de la compagnie, qui souhaite adopter un programme de réduction des coûts de 35% d’ici à 2008, et de 10% dès 2004.

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0