Accueil > ACTU > La non-existence du président des États-Unis devient une “bipartisan (...)

La non-existence du président des États-Unis devient une “bipartisan issue”

lundi 13 octobre 2003.

C’est sans aucun doute la plus violente attaque portée contre l’équipe au pouvoir à Washington. C’est aussi la plus importante et la plus grave parce qu’elle vient de l’establishment du Congrès, essentiellement les deux “ministres des affaires étrangères” des deux groupes au Sénat, — le républicain Lugar, président de la commission des affaires étrangères, et le démocrate Biden, président de la minorité démocrate de la même commission, qui ont fait des déclarations publiques dimanche à la NBC. Les deux hommes agissent “ès qualité”, de concert, comme s’ils entendaient affirmer une position “bipartisane” sur la question qu’ils soulèvent.

Les deux hommes mettent en cause aussi bien la politique de l’administration que, plus grave encore, l’exercice du pouvoir au sein de cette administration. Ce dernier point, le plus important parce qu’il accuse in fine certains membres de l’administration (ou tous ?) de manipulation du président, constitue une véritable accusation d’une sorte de “coup d’État permanent” (fameuse expression mitterrandienne) au sein de la direction américaine. Et l’accusation vient d’abord de Lugar, le républicain, un homme du parti du président.

Une autre source (AP) indique que Biden a développé la même critique fondamentale que Lugar, peu après celui-ci, renforçant l’idée d’une concertation entre les deux hommes pour renforcer l’effet de leurs déclarations : « Asked what he would tell Bush should they meet, Biden replied : “I would say, ’Mr. President, take charge. Take charge. Settle this dispute.’”] He added that Bush should tell Powell, Rumsfeld and Cheney : [“This is my policy. Any one of you that divert from the policy is off the team.”] »

Les deux hommes, s’ils parlent de Rumsfeld et de Powell (les deux fractions qui s’affrontent au sein de l’administration), s’attachent surtout à une troisième personnalité de l’administration. C’est le vice-président Cheney qui est directement mis en accusation, comme étant celui qui manipule directement le président, en s’arrogeant les pouvoirs d’intervenir de façon massive dans la formulation, l’expression et le commentaire de la politique américaine.

Ces déclarations sont complètement dévastatrices et mesurent le degré de crise à l’intérieur du système américain. Les deux sénateurs mettent en question le rôle de Cheney, sa légitimité, la compétence de cette administration, et jusqu’aux symboles même de la puissance américaine telle qu’elle s’est exprimée ces derniers mois. (L’expression « the quote military victory », employée par Biden, signifiant “la victoire militaire entre guillemets” ou “la soi-disant victoire militaire”, est effectivement la mise en cause du résultat de la campagne-éclair initiale. C’est la mise en cause de la principale action réalisée par l’équipe GW Bush depuis deux ans, la mise en cause de la signification même de la stratégie utilisée.)

(Il est significatif du climat washingtonien de lire, le même jour, sous la plume de Maureen Dowd, une chronique faite dans son style habituel, où elle conseille au président d’abandonner son mentor habituel, Dick Cheney. Indication que la polémique fait rage à Washington.)

Nous n’en sommes plus aux “hors d’œuvre”, — l’affaire des armes de destruction massive, le Spygate, etc. Nous sommes au cœur de la crise washingtonienne, c’est-à-dire la mise en cause de facto de la légitimité du pouvoir en place, par inexistence du président et par usurpation permanente de ce pouvoir par d’autres. Lugar et Biden expriment l’inquiétude de plus en plus furieuse de l’establishment washingtonien devant la façon dont est menée la politique irakienne, et devant les réalités du pouvoir américain aujourd’hui. Tout cela alors que l’on approche du début de la campagne présidentielle. On ne peut imaginer de situation plus tendue et plus dangereuse pour la structure même du pouvoir à Washington.

Voir en ligne : de defensa

aller en haut de page

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0