Accueil > ACTU > Lufthansa supprime 2.000 emplois alors que le trafic peine à redécoller

Lufthansa supprime 2.000 emplois alors que le trafic peine à redécoller

samedi 11 octobre 2003.

La Lufthansa va supprimer 2.000 emplois en Allemagne « dans les années à venir », a indiqué vendredi un porte-parole, alors que les activités de transport de passagers comme de fret de la compagnie aérienne allemande continuent à souffrir d’une faible demande.

Sur les 2.000 suppressions d’emplois prévues, la plus grande partie touchera l’unité chargée de la restauration, LSG Sky Chefs, tandis que 500 à 600 postes disparaîtront dans les services d’enregistrement, 200 dans la maintenance des bâtiments et 100 dans la branche de fret, Lufthansa Cargo, a précisé le porte-parole.

La compagnie employait 94.135 personnes dans le monde fin 2002, dont 59.000 environ en Allemagne. « Lufthansa continue à vouloir éviter des licenciements secs », a-t-il encore dit, affirmant que la majorité des suppressions de postes se ferait en utilisant « les fluctuations naturelles du personnel ».

Cette annonce intervient alors que la compagnie allemande semblait reprendre des couleurs après un premier semestre catastrophique, sur fond de guerre en Irak, d’épidémie de SRAS et de récession économique en Allemagne.

Lufthansa avait ainsi renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, en enregistrant un résultat opérationnel de 65 millions d’euros, contre une perte de 415 M EUR au premier trimestre. La compagnie avait également annoncé en août, en invoquant « une hausse de la demande », la levée d’une série de mesures de réduction du temps de travail qu’elle imposait depuis plusieurs mois à son personnel au sol.

Cette progression de la demande, qui s’était manifestée par un léger rebond du trafic en juillet, semble cependant avoir fait long feu, comme en témoignent les derniers chiffres publiés vendredi par le transporteur.

En septembre, la compagnie a vu son nombre de passagers reculer de 1% sur un an, à 4,125 millions, après déjà une baisse en août. Quant au taux d’occupation, il a également baissé le mois dernier de 1,2 point sur un an à 77%.

L’activité de transport de marchandises est aussi en difficulté, avec une baisse de 3,2% sur un an du tonnage transporté en septembre. Sur les neuf premiers mois de l’année, le recul se monte à 4,4%.

Lufthansa a d’ailleurs décidé de réduire l’année prochaine ses capacités de fret, en remplaçant ses gros porteurs par des avions plus petits, pour faire face à la contraction de la demande.

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0