Accueil > ACTU > Après le projet d’alliance Air France/KLM, British Airways sur la (...)

Après le projet d’alliance Air France/KLM, British Airways sur la sellette

samedi 4 octobre 2003.

British Airways (BA), ancien numéro un des compagnies aériennes européennes, se retrouve sur la sellette après l’annonce cette semaine du projet d’alliance entre Air France et KLM, mais les analystes sont partagés sur la menace que représente ce rapprochement.
Après l’annonce de l’union entre Air France et la néerlandaise KLM, mardi matin, BA avait affirmé qu’elle ne se sentait « pas menacée » par ce nouveau groupe. Elle s’était empressée toutefois d’appeler les autorités de la concurrence européennes « à examiner de près cet accord ».

Pour Nicholas Van den Brul, analyste chez BNP Paribas Equities à Londres, la naissance de ce géant mondial est véritablement « une menace pour BA ».

« Air France et KLM effectuent une assez bonne partie de leur trafic sur la Grande-Bretagne, et elles peuvent à elles deux renforcer la pression concurrentielle » en proposant des prix plus bas, explique-t-il.

Mais selon Dominic Edridge, de la Commerzbank, « les répercussions pour BA ne devraient pas être si mauvaises que ça à court terme ».

« Air France et KLM ont été très claires. Ce qu’elles veulent retirer de ce rapprochement, c’est une hausse des bénéfices », ce qui ne se traduit pas forcément par des billets moins chers pour les passagers, estime-t-il.

Il rappelle par ailleurs que BA est le numéro un européen sur les très rentables routes transatlantiques, où elle réalise une grande partie de ses bénéfices.

Depuis la publication des bans franco-néerlandais, la presse s’interroge sur les candidats à un rapprochement avec BA, qui avait par deux fois tenté, en vain, de fusionner avec KLM. 

Désormais, la compagnie britannique répète à l’envi que son partenaire de choix, en Europe, est l’espagnole Iberia, dont elle détient 9% du capital et avec laquelle elle a noué une solide alliance commerciale.

Les deux compagnies attendent le feu vert de Bruxelles sur un nouvel accord de partage de codes, sur les liaisons entre Londres et Barcelone, et Londres et Madrid.

La tenue d’une rencontre entre responsables de BA et d’Iberia, jeudi à Madrid, a relancé les rumeurs dans la presse espagnole. Mais il s’agissait « d’un dîner informel à l’occasion de la tenue du conseil d’administration de BA à Madrid, rien de plus », a insisté un porte-parole d’Iberia.

Autre nom cité, la nouvelle compagnie Swiss, qui vient d’entrer dans l’alliance OneWorld, dont les principaux acteurs sont BA et American Airlines.

Swiss cèdera à BA huit de ses 14 créneaux à l’aéroport londonien de Heathrow, en échange d’une garantie bancaire de 32 millions d’euros et d’un versement en numéraire.

Une bonne opération pour BA, selon Dominic Edridge, qui estime que la compagnie britannique doit « se concentrer sur Heathrow », premier aéroport européen.

Mais pour Nicholas Van den Brul, Iberia et Swiss ne peuvent pas se comparer à KLM, et un groupe BA/Iberia/Swiss aura de toute façon une puissance de feu bien inférieure à Air France-KLM, numéro un mondial en terme de chiffre d’affaires et numéro trois en terme de trafic, derrière deux américaines.

Swiss « est beaucoup plus petit qu’auparavant », lorsque la compagnie s’appelait Swissair, et le groupe « est dans une mauvaise passe financière », souligne-t-il. Iberia « est très présent sur les routes au départ de l’Espagne et vers l’Amérique latine, mais ce n’est pas un acteur mondial, comme KLM ».

BA a surtout besoin, selon lui, de l’immunité anti-trust avec les Etats-Unis, qui lui permettrait d’avoir une véritable alliance avec American Airlines. Les dernières négociations, début 2002, entre Londres et washington, avaient échoué.

Maintenant, les négociations sont menées au niveau européen par Bruxelles. Ces discussions, qui pourraient prendre plusieurs années, ont démarré mercredi.

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0