Accueil > ACTU > British Airways souhaiterait finir par s’unir avec Iberia, selon son (...)

British Airways souhaiterait finir par s’unir avec Iberia, selon son directeur général

dimanche 5 octobre 2003.

Le directeur général de British Airways, Rod Eddington, a affirmé souhaiter que la première compagnie aérienne britannique et son homologue espagnole Iberia « finissent un jour dans les bras l’une de l’autre », dans un entretien publié dimanche par le journal madrilène El Pais.
« Mais il est très difficile de prédire » quand cela pourra se produire, a-t-il souligné. "Les normes de régulation compliquent encore beaucoup les choses (...) Et il faudrait aussi savoir quel type d’union a un sens pour que deux compagnies comme British Airways et Iberia travaillent ensemble’, a-t-il ajouté.

« L’Espagne est un marché stratégique pour le Royaume Uni. Les choses nous ont amenés à travailler ensemble de façon naturelle », a-t-il assuré dans une allusion à l’appartenance des deux compagnies à l’alliance OneWorld et des accords de partage de code. « Je crois que nous disposons d’une bonne opportunité, c’est pourquoi j’aimerais que nous finissions un jour dans les bras l’une de de l’autre », a-t-il souhaité.

Mais avant cela, « il est important de travailler en étroite (collaboration) et développer une confiance mutuelle », a insisté Rod Eddington avant de réaffirmer qu’Iberia « est un bon associé et un élément clef dans l’activité de l’aviation européenne » ainsi qu’une « partie importante de notre stratégie ».

« Au cours des douze derniers mois, nous avons déployé beaucoup d’énergie pour renforcer les liens entre Iberia et British Airways », a-t-il renchéri. « Actuellement, notre objectif prioritaire est de nous centrer sur notre métier principal et l’alliance OneWorld », a-t-il précisé.

Le conseil d’administration de BA s’est réuni jeudi soir à Madrid avant une rencontre avec des responsables d’Iberia au cours de laquelle les deux parties ont analysé le projet de fusion entre Air France et KLM. 

British Airways va « bien sûr » suivre pendant les prochains mois les développements concernant le rapprochement entre Air France et KLM, selon Rod Eddington.

Privatisée depuis le début 2001, Iberia a triplé en 2002 son bénéfice net à 160 millions d’euros, contre 53 millions d’euros l’année précédente, pour un chiffre d’affaires de 4,69 milliards d’euros, en repli de 0,8% sur 2001.

L’activité internationale d’Iberia est surtout orientée vers l’Amérique latine où elle détient une part de marché de 15% sur les liaisons entre l’Europe et le sous-continent

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0