Accueil > ACTU > TAP étudie la possibilité de rejoindre Skyteam après la fusion Air (...)

TAP étudie la possibilité de rejoindre Skyteam après la fusion Air France-KLM

dimanche 5 octobre 2003.

TAP Air Portugal pourrait rejoindre le groupement de compagnies aériennes Skyteam après l’annonce du projet de fusion entre Air France et KLM, a déclaré son administrateur délégué, le Brésilien Fernando Pinto, dans l’édition de samedi de l’hebdomadaire O Expresso.

« Skyteam est de plus en plus fort et cela peut être l’alliance la plus intéressante pour nous », a estimé M. Pinto.

Star Alliance, formée autour de Lufthansa, et One World, autour de British Airways, sont des alliances moins attrayantes, « car elles ont intégré des compagnies qui exploitent des liaisons aériennes concurrentes de TAP », selon M. Pinto.

Outre Air France et prochainement son partenaire néerlandais, l’alliance aérienne Skyteam regroupe également Aeroméxico, Alitalia, CSA Czech Airlines, Delta Air Lines et Korean Air.

« Nous avons maintenu des négociations avec les deux sociétés (Air France et et ce scénario est intéressant pour nous », a indiqué le responsable de

« La fusion des deux compagnies peut favoriser l’intégration de TAP », a-t-il ajouté en soulignant que sa compagnie « a toujours souhaité appartenir à une alliance ».

Il précise également que la fusion entre les deux compagnies ne devrait pas affecter les activités de TAP, notamment dans ses vols vers Paris et Amsterdam.

« A Paris, nous avons un fort positionnement spécifique et vers Amsterdam, un trafic aérien important », a-t-il expliqué.

TAP Air Portugal est actuellement en voie de privatisation. Cette opération devrait se faire par étapes successives. Après le handling (manutention des bagages), les secteurs de l’entretien et du transport de passagers sont au programme des cessions.

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0