Accueil > ACTU > Alitalia réserve son siège dans l’alliance Air France/KLM

Alitalia réserve son siège dans l’alliance Air France/KLM

mercredi 1er octobre 2003.

Alitalia a réservé hier son siège dans l’alliance entre Air France et KLM en passant une rafale d’accords « techniques » avec ses futurs partenaires.
Ces accords signés à Amsterdam par l’administrateur délégué de la compagnie, Francesco Mengozzi, sont au nombre de trois : l’un avec Air France, l’autre avec KLM et le troisième avec les deux transporteurs.

Alitalia et Air France, qui détiennent chacune 2% du capital de l’autre, se donnent réciproquement l’autorisation de négocier séparément avec KLM. Alitalia pourra adhérer au nouveau groupe dès lors que l’Etat italien aura cessé d’en avoir le contrôle. Encore faut-il que Rome fasse adopter au Parlement un projet de loi modifiant les statuts de la compagnie italienne de manière à autoriser le Trésor, qui en détient 62,39%, à descendre sous la barre des 50%. Selon le ministre des Affaires communautaires Rocco Buttiglione, ce processus ne sera pas achevé avant 2004. L’accord bilatéral prévoit aussi que Alitalia et Air France mettront sur pied une société mixte chargée de la gestion du fret aérien. Et il édicte un certain nombre de règles pour intégrer leurs activités dans le transport des passagers.

Avec KLM, le contrat définit des lignes directrices de la future collaboration au sein de l’alliance mondiale SkyTeam dont Alitalia fait déjà partie et que la compagnie néerlandaise s’apprête à rejoindre. Enfin, l’accord à trois définit les modalités d’une extension à KLM de la collaboration existant déjà entre Alitalia et Air France.

Pour sa part, le conseil d’administration d’Alitalia a « approuvé à l’unanimité l’élargissement à KLM de l’alliance entre Air France et cette même Alitalia ». Cette manière de formuler les choses montre combien les Italiens entendent être associés étroitement au rapprochement en cours : « Alitalia accueille favorablement cette intégration.

Elle confirme en plein notre vision d’une industrie européenne du transport aérien qui doit se renforcer pour ménager ses succès futurs. Les accords signés aujourd’hui garantissent à Alitalia un rôle de première importance dans les scénarios futurs », a commenté Francesco Mengozzi.

Voir en ligne : Le Figaro

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0