Accueil > ACTU > CFDT. De 15 000 à 20 000 départs annoncés

CFDT. De 15 000 à 20 000 départs annoncés

vendredi 26 septembre 2003.

L’assemblée générale de la Fédération des transports, qui s’est achevée hier, montre que la crise que traverse la centrale est sans précédent.

Le mouvement social du printemps dernier sur les retraites a modifié le paysage syndical. La crise qu’il a déclenchée au sein de la CFDT   est sans précédent. À l’issue de l’assemblée de la Fédération générale des transports et de l’équipement (FGTE), qui s’est achevée hier, Claude Debons, son secrétaire général, estime qu’au terme du processus 15 000 à 20 000 adhérents sur 60 000 vont quitter la CFDT  . La direction va perdre la moitié de ses cadres. Quatre des neuf membres du bureau exécutif ont annoncé leur départ, ainsi que 14 des 25 membres du secrétariat. Les cheminots seront les plus nombreux, même si certains, comme ceux de Montparnasse à Paris où de Tours, ont choisi de « continuer la FGTE ».

Désaffections dans toutes les branches.

Au-delà de l’onde de choc provoquée par la prise de position confédérale sur les retraites, François Chérèque, secrétaire général de la confédération, a multiplié les provocations à l’encontre des régimes spéciaux. Denis Andlaueur, secrétaire général de l’Union fédérale des cheminots, considère donc qu’une « page se tourne ». Une assemblée générale des cheminots, le 6 novembre, va donc voir « la totalité du bureau national quitter la CFDT   », a-t-il annoncé. Et avec elle une majorité des quelque 11 000 adhérents. La branche Équipement, plus mitigée, prépare elle aussi une réunion mi-novembre. À peu près un quart des routiers, branche la plus importante, devraient partir. Les 4 et 5 novembre, un conseil national de la fédération va élire une nouvelle direction, occasion, pour Claude Debons, de rendre son mandat et officialiser son départ. Après la FGTE, le congrès de l’union régionale d’Auvergne, mi-octobre, va aussi déboucher sur de nombreuses désaffections. [...]

Syndicalisme Les cheminots CFDT changent de train (L’Humanité)
François Chérèque désavoué sur les retraites (Ouest France)

Voir en ligne : l’Humanité

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0