Accueil > ACTU > Transport aérien : Swiss rejoint l’alliance OneWorld

Transport aérien : Swiss rejoint l’alliance OneWorld

mardi 23 septembre 2003.

Après plus d’un an d’intenses négociations tous azimuts, la jeune compagnie aérienne Swiss a trouvé une place dans une alliance, en l’occurrence Oneworld, qui est « la meilleure option » pour la compagnie helvétique en difficultés, selon son patron André Dosé.

L’annonce a été faite mardi matin par Oneworld, une alliance composée jusqu’à présent de sept compagnies, et la direction de Swiss, qui avait convoqué une conférence de presse dans un hangar de l’aéroport de Zurich-Kloten. Les partenaires actuels de Oneworld sont British Airways , American Airlines, Aer Lingus, Cathay Pacific, Finnair, Iberia, Lanchile et Qantas.

Pour trouver grâce aux yeux de ses nouveaux partenaires, la compagnie Swiss, née sur les cendres de Swissair au printemps 2002, a dû suivre une sérieuse cure d’amaigrissement et réduire sa flotte et ses dessertes d’un tiers.

Au printemps dernier, le patron de British Airways, Rod Eddington, se déclarait encore opposé à l’entrée d’un nouveau membre dans l’alliance. Swiss hésitait entre trois stratégies, soit une entrée dans l’alliance OneWorld, soit un accord avec l’allemande Lufthansa , soit continuer tout seul.

Mardi, Lufthansa a indiqué avoir proposé une fusion à Swiss, qui a échoué en raison de l’incapacité de la compagnie suisse à remplir une série de conditions financières.

Parallèlement à l’entrée dans OneWorld, Swiss a aussi conclu un accord avec British Airways, qui vise à mettre en place « une joint-venture » entre la Suisse et le Royaume-Uni.

Aux termes de cet accord, Swiss cède à British Airways 8 de ses 14 créneaux aériens (slots). En échange, British Airways accorde une garantie bancaire de 50 millions FS (32 M €) à Swiss, qui cherche désespérement des liquidités pour assurer sa survie.

Selon M. Dosé, la compagnie recevra aussi un paiement en numéraire pour ces slots, mais le montant est encore en discussion.

La Commission européenne devrait examiner l’accord pour vérifier sa compatibilité avec les règles européennes, a indiqué mardi une porte-parole du commissaire à la Concurrence Mario Monti

Swiss, qui a été en perte au 1er semestre, cherche plusieurs millions de FS. En juin dernier, M. Dosé avait parlé de 500 millions FS, mais mardi, ce montant n’a pas été confirmé. Des discussions intensives ont été menées ces derniers jours avec les actionnaires et les grandes banques « suisses et étrangères ».

Ces partenaires sont prêts sous certaines conditions à participer à un financement qui permettrait d’assurer les réserves de liquidités nécessaires, a déclaré mardi le néerlandais Pieter Bouw, président du conseil d’administration de Swiss.

Il s’agit d’un « matelas financier », que la compagnie aimerait avoir en réserve en cas de coup dur. En l’état actuel cependant et sauf imprévu, les liquidités disponibles devraient durer jusqu’à l’hiver 2004, a déclaré le responsable commercial William Meaney.

La compagnie, qui lutte contre la dure concurrence que lui imposent les compagnies à bas prix comme Easyjet, a lancé il y a un mois un nouveau concept commercial, qui casse les prix pour les réservations sur internet. Mardi, la direction a indiqué que ses réservations avaient augmenté de 50% en un mois.

Les syndicats des pilotes de Swiss ont accueilli avec une certaine réserve le processus de restructuration, selon le porte-parole du syndicat Aeropers.

Selon Daniel Bieli, président de Swiss Pilots, cette adhésion à Oneworld est positive en matière d’image.

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0