Accueil > ACTU > Air France/KLM : retard dû à des questions de l’Etat néerlandais

Air France/KLM : retard dû à des questions de l’Etat néerlandais

vendredi 19 septembre 2003.

Le rapprochement entre les compagnies aériennes Air France et KLM a été retardé par des questions de dernière minute de l’Etat néerlandais inquiet des conséquences de l’alliance sur l’aéroport d’Amsterdam et sur l’économie, rapporte vendredi le quotidien néerlandais Telegraaf.
« L’alliance entre KLM et Air France a trébuché sur la ligne d’arrivée en raison de réserves de dernière minute du gouvernement néerlandais », indique le journal.

L’Etat possède 14% du capital de KLM.

Selon le Telegraaf, le ministre néerlandais de l’Economie, Laurens Jan Brinkhorst, aurait notamment adressé une importante liste de questions à la direction de KLM « suite à une inquiétude de dernière minute ».
Ces inquiétudes concerneraient l’impact de l’alliance sur l’économie néerlandaise et sur la position de l’aéroport d’Amsterdam Schiphol.
Interrogé par l’AFP, un porte-parole du ministère de l’Economie a indiqué que ce ministère ne s’occupait pas des négociations KLM-Air France.
« Notre ministère ne se préoccupe que du maintien d’un bon climat économique aux Pays-Bas », a déclaré ce porte-parole Jan Diepen.
Il a refusé de commenter les informations du Telegraaf.

Schiphol, quatrième aéroport européen, est un des piliers de l’économie des Pays-Bas avec plusieurs dizaines de milliers d’emplois induits.
« Pour conserver leur position économique », les Pays-Bas doivent en principe s’assurer que Schiphol demeure « un aéroport national de haute qualité, fonctionnant comme base d’une compagnie suffisamment importante pour maintenir un réseau important avec les grandes régions économiques mondiales », précise une note officielle.

Un porte-parole du ministère des Transports a refusé de commenter les informations du Telegraaf. Evoquant cette note, il a seulement rappelé que l’Etat suivait le dossier KLM/Air France en raison de son statut d’actionnaire et de sa responsabilité pour Schiphol en tant que mainport (plate-forme de connexion).

KLM et Air France discutent de manière intensive d’un rapprochement et ont indiqué cette semaine être à un stade avancé.

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0