Accueil > ACTU > Air France et KLM devraient s’allier d’ici 15 jours L’Italie et la France sont (...)

Air France et KLM devraient s’allier d’ici 15 jours
L’Italie et la France sont parvenues à un accord sur le rapprochement entre Alitalia

vendredi 19 septembre 2003.

Selon une dépêche Reuters à 16 h, Air France et KLM devraient conclure un accord concernant leur rapprochement d’ici deux semaines, apprend-on vendredi de source proche de la compagnie aérienne Alitalia .

La source a précisé qu’Air France et Alitalia prévoyaient de lancer une compagnie unique intercontinentale dans le même délai, ce qui semble indiquer que la perspective d’un mariage à trois qui donnerait naissance à la première compagnie aérienne européenne se rapproche.

Une holding de tête, qui chapeauterait les trois compagnies, est à l’étude, a annoncé la source.

Dans ce cadre, a ajouté cette source politique, Alitalia, détenue à hauteur de 62% par l’Etat italien, devrait supprimer au moins 3.000 postes, dont 1.000 via des départs anticipés à la retraite .

Les deux compagnies aériennes ont déjà des liens commerciaux et chacune détient une petite participation dans le capital de l’autre.

Déjà selon des propos publiés vendredi matin par le quotidien économique britannique Financial Timesce matin, Francesco Mengozzi, patron de la compagnie aérienne italienne Alitalia « rêve pour un futur pas trop éloigné d’une direction commune » avec Air France et KLM .

Air France et KLM sont en discussions en vue d’une intégration, mais pour l’instant le résultat des discussions reste encore incertain, indique M. Mengozzi dans le colonnes du Financial Times.

Alitalia qui est déjà partenaire commercial d’Air France (avec une petite participation croisée de 2% entre les deux transporteurs) voudrait rentrer dans la future alliance entre Air France et KLM, mais peut-être seulement dans un deuxième temps, selon M. Mengozzi.

Les discussions entre Français et Néerlandais offrent « l’opportunité de restructurer le secteur et la consolidation est la clef » dans ce domaine, selon les propos de l’administrateur délégué d’Alitalia.

De son côté, le quotidien économique italien Il Sole 24 Ore mentionne encore vendredi la mise en place d’une nouvelle « holding » entre Air France et KLM à laquelle Alitalia pourrait participer.

Le quotidien économique qui indiquait jeudi que l’Etat italien pourrait céder sa part de 62,39% dans Alitalia contre une part de 30% dans la holding européenne mentionne une hypothèse différente vendredi avec la possibilité pour Rome d’apporter à la holding entre 20 et 30% du capital d’Alitalia. Le journal ne cite pas ses sources.

La nouvelle approche du gouvernement italien concernant la privatisation d’Alitalia débloque la position de la société italienne auprès de son allié français, reconnaît-on parallèlement au sein du groupe romain.

Le gouvernement de Silvio Berlusconi ne semblait jusqu’à présent envisager une privatisation d’Alitalia qu’à travers une vente à des intérêts italiens, ce qui aurait mis de fait sur la touche le partenaire français.

Un changement de cap est intervenu mardi. M. Berlusconi a clairement indiqué que la future privatisation d’Alitalia prendrait place dans le cadre des alliances européennes de la compagnie publique.

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0