Accueil > ACTU > Air France et KLM confirment leur projet d’alliance

Air France et KLM confirment leur projet d’alliance

mercredi 17 septembre 2003.

Air France et KLM ont confirmé mercredi avoir engagé des discussions approfondies en vue d’une coopération et de l’entrée de la compagnie néerlandaise dans l’alliance commerciale SkyTeam, à laquelle appartient déjà la compagnie française.

« Air France et KLM confirment que les deux sociétés sont en négociations approfondies en vue d’une coopération intensive et de l’entrée simultanée de KLM dans l’alliance SkyTeam », ont déclaré les deux compagnies dans des communiqués diffusés simultanément à Paris et Amsterdam.

« Ces négociations sont à un stade avancé ; cependant certains éléments importants de l’accord restent encore en discussion », ajoutent-elles, précisant qu’un nouveau communiqué sera publié dès que les compagnies « s’attendront à trouver un accord ».

Lors d’un comité d’entreprise, qui s’est ouvert à 9 heures au siège de Roissy, le président d’Air France, Jean-Cyril Spinetta, a confirmé que des points devaient encore être réglés avec KLM. 

« Spinetta a dit ce matin que le dossier KLM n’était pas encore entièrement ficelé », a déclaré François Cabrera, secrétaire général du syndicat CFDT   du groupe, à l’issue d’une première séance du CCE, qui doit reprendre dans l’après-midi.

« Le dossier a pris ces dernières heures un coup d’arrêt et on ne sait pas pourquoi », a encore dit le responsable syndical.

« Il semble que les deux compagnies calment le jeu après les spéculations de ces derniers jours », a commenté pour sa part Maarten Bakker, analyste chez Fortis à Amsterdam.

Les modalités de l’opération restent ainsi à préciser même si certains schémas évoqués dans la presse parlent d’une prise de contrôle de KLM par Air France en échange d’une part de 15 à 20% réservée aux actionnaires néerlandais dans le capital de la compagnie française.

Un tel rapprochement, auquel la compagnie italienne Alitalia souhaite être associée, permettrait de créer la première compagnie européenne devant British Airways.

ALITALIA, UNE QUESTION SECONDAIRE POUR KLM

Le président du conseil italien, Silvio Berlusconi, a déclaré mardi soir que son gouvernement restait déterminé à accélérer la privatisation d’Alitalia, dont l’Etat détient actuellement 62% du capital, ajoutant qu’une alliance entre Air France et KLM pourrait être étendue à la compagnie italienne.

Alitalia, qui ont conclu l’an dernier un accord symbolique sur des participations croisées de 2% avec la compagnie française, avait prévu de convoquer un conseil pour évoquer les alliances, mais ce dernier a été annulé au dernier moment.

Une source proche d’Alitalia avait indiqué mardi à Reuters que le transporteur italien pourrait demander au Trésor italien de libérer jusqu’à 30% de son capital (l’Etat détient 62% de la compagnie transalpine) en vue de participations croisées avec Air France et KLM. 

Toutefois, un porte-parole de KLM a souligné mercredi que la compagnie néerlandaise se concentrait sur ses négociations avec Air France, laissant entendre que les discussions avec Alitalia étaient secondaires.

L’Etat français devrait pour sa part céder dans les prochaines semaines une partie de sa participation dans Air France, pour la ramener de 54,4% actuellement à moins de 20%.

Le ministre des Transports français, Gilles de Robien, a observé que la privatisation d’Air France n’était pas incompatible avec une fusion avec KLM. 

« Ce n’est pas contradictoire, ce sont deux choses parallèles qui peuvent parfaitement se compléter », a déclaré Gilles de Robien à la sortie du conseil des ministres.

Si les alliés américains actuels de KLM, Northwest et Continental rejoignaient à leur tour SkyTeam, à laquelle appartient déjà Alitalia, l’alliance serait la principale sur les liaisons transatlantiques, détrônant Star Alliance, qui inclut United et Lufthansa et Oneworld, emmenée par British Airways et American Airlines.

Vers 13 heures, le titre Air France cédait 1,53% à 14,84 euros tandis que celui de KLM perdait 4,36% à 11,42 euros alors qu’Alitalia gagnait 5,7% à 0,2805 euro.

Voir en ligne : Boursorama

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0