Accueil > ACTU > Les Conseils d’Administration de KLM, Air France et Alitalia reportés sine (...)

Les Conseils d’Administration de KLM, Air France et Alitalia reportés sine die

mercredi 17 septembre 2003.

Dans un communiqué commun publié mercredi matin, Air France et KLM ont fait savoir qu’elles étaient en négociations avancées en vue d’une coopération intensive et de l’entrée simultanée de KLM dans l’alliance SkyTeam, mais elles ajoutent que « certains éléments importants de l’accord restent encore en discussion ».

Un porte-parole de KLM a dit à Reuters que le groupe annoncerait une « décision préliminaire » avant de consulter les représentants du personnel.

Certains s’attendent à ce que KLM annonce la tenue de négociations exclusives avec Air France, plutôt que la conclusion d’un accord en bonne et due forme.

DETRONER BRITISH AIRWAYS EN EUROPE

Le schéma retenu serait un rapprochement capitalistique, l’Etat français, qui détient 54% d’Air France, apportant 15% à 20 % à KLM en échange de la prise de contrôle à 100% de la compagnie néerlandaise par Air France.

Dans un second temps, toujours selon la presse, l’Etat céderait sur le marché 20% supplémentaires d’Air France pour ramener sa participation sous 20%, comme il en a exprimé l’intention à plusieurs reprises.

La direction d’Air France s’est refusée à tout commentaire sur cette opération, une porte-parole se bornant à confirmer la tenue d’une réunion du CCE mercredi.

Une session extraordinaire du CCE d’Air France, lundi 22 à 14 heures, devrait permettre ensuite de procéder formellement à l’information et à la consultation des instances représentatives sur le contenu du projet.

La fusion, qui créerait un nouveau numéro un européen du secteur devant British Airways, se traduirait également par l’entrée de la compagnie néerlandaise dans l’alliance SkyTeam, à laquelle appartient déjà Air France.

Si les alliés américains actuels de KLM, Northwest et Continental rejoignaient à leur tour SkyTeam, cette dernière serait la principale alliance commerciale sur les liaisons transatlantiques, détrônant Star Alliance, qui inclut United et Lufthansa et Oneworld, emmenée par British Airways et American Airlines .

Alitalia souhaite être associée à ce regroupement.

Les informations ont circulé mardi sur un possible accord à trois, Air France-KLM-Alitalia susceptible de donner naissance à la première compagnie aérienne d’Europe.

Le président du Conseil italien Silvio Berlusconi s’est dit déterminé à mener à bien la privatisation d’Alitalia, dont l’Etat détient 62% du capital, et a affirmé qu’un accord entre Air France et KLM pourrait être étendu à la compagnie italienne. Le transporteur italien pourrait libérer jusqu’à 30% de son capital en vue de participations croisées avec Air France et KLM.

Mais un porte-parole d’Alitalia a indiqué mercredi que la réunion du conseil d’administration avait été reportée sine die, au lendemain d’une décision similaire d’Air France.
« Compte tenu du fait que l’ordre du jour portait sur les alliances, le report est lié à ceux d’Air France et de KLM », a-t-il ajouté.

Un porte-parole de KLM a souligné que la compagnie néerlandaise se concentrait sur ses négociations avec Air France, laissant entendre que les discussions avec Alitalia étaient secondaires. « A ce stade la situation est assez compliquée comme cela. Nous nous concentrons sur nos négociations avec Air France », a déclaré Bart Koster à Reuters.

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0