Accueil > ACTU > Michael O’Leary :Un drôle d’oiseau

Michael O’Leary :Un drôle d’oiseau

lundi 15 septembre 2003.

Pour diriger sa compagnie low cost, l’Irlandais fort en gueule a deux credos : la chasse au gaspi et les coups de pub. Mais aujourd’hui, la France lui résiste.

Habituellement Michael O’Leary adore faire le pitre, courir dans les couloirs, lever les bras au ciel et imiter les avions. Mais cette fois, le cœur n’y est pas. Pendu à son téléphone mobile, le patron de la compagnie aérienne à bas coût Ryanair attend un appel de son avocatpour avoir des nouvelles des juges de la cour d’appel de Nancy. Nous sommes le 22août à Dublin. Un mois auparavant, le tribunal administratif de Strasbourg, saisi par Air France, a jugé que les aides marketing versées par la chambre de commerce et d’industrie (560000 euros par an) pour favoriser l’implantation de Ryanair sur l’aéroport alsacien étaient des subventions publiques illégales. « C’est insensé ! s’étrangle le patron irlandais. Depuis notre arrivée à Strasbourg [en novembre 2002], nous avons transporté plus de 200000 passagers. C’est une réelle promotion touristique pour la région, et voilà qu’Air France, la compagnie la plus subventionnée du monde, nous oblige à fermer une liaison qu’elle n’a elle-même aucune intention de rouvrir ! » Du coup, si l’appel est rejeté et que d’autres tribunaux régionaux français s’avisent de suivre l’exemple de Strasbourg, le patron « fera une croix sur la France ». Tout simplement. « On ira en Italie, en Allemagne, les offres ne manquent pas », jure O’Leary avec son aplomb habituel. [...]

Voir en ligne : Chaellenges

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0