Accueil > ACTU > Barbier de la Serre : un rapport pour mieux privatiser !

Barbier de la Serre : un rapport pour mieux privatiser !

vendredi 25 juillet 2003.

Le rapport remis par Barbier de la Serre au gouvernement n’est pas seulement un rapport sur le rôle de l’Etat actionnaire, c’est surtout une attaque en règle contre les entreprises publiques et le service public en général.

En effet, ce rapport préconise la transformation des entreprises à caractère économique et commercial (EPIC) en sociétés anonymes (SA). Cela concernerait EDF, la SNCF, les aéroports de Paris, mais également La Poste, etc...

Le but serait de faire fonctionner ces entreprises aujourd’hui publiques comme des entreprises privées, leurs missions de service public seraient alors limitées à la portion congrue, définies par un contrat avec l’Etat.
Mises en œuvre, ces préconisations se traduiraient inévitablement par le démantèlement de l’ensemble des services publics. En effet, l’objectif d’une entreprise privée est de dégager un maximum de dividendes pour ses actionnaires et non d’exercer des missions de service public. L’exemple de la distribution de l’eau par des entreprises privées est à cet égard éloquent.
Par ailleurs, l’argument consistant à faire accroire qu’un Conseil d’administration, qui fonctionne selon les normes du privé, garantit une gestion saine est totalement démenti par les faits. Par exemple, celui de Vivendi a-t-il joué un quelconque rôle positif ?!

Il est patent que la transformation des entreprises publiques en sociétés anonymes peut allécher les investisseurs, mais sûrement pas les usagers et les salariés de ces entreprises. C’est ce que démontrent des exemples, hélas toujours plus nombreux, aux quatre coins de l’Europe, notamment en Angleterre, mais pas seulement.

En France même, l’exemple de France Télécom devrait faire réfléchir les gouvernants. Cette entreprise publique devenue société anonyme, longtemps montrée en exemple par les libéraux, a pratiquement abandonné toutes ses missions de service public, et se retrouve maintenant dramatiquement endettée. Elle s’apprête d’ailleurs à supprimer plus de 13000 emplois !

Pour SUD-PTT, ce rapport doit retrouver la place qu’il n’aurait jamais dû quitter, au fond d’un tiroir.
Dans le cas contraire, le gouvernement doit s’attendre à de fortes turbulences sociales !

Voir en ligne : SUD PTT

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0