Accueil > ACTU > Suisse : ex-président de Crossair projette création nouvelle compagnie (...)

Suisse : ex-président de Crossair projette création nouvelle compagnie régionale

vendredi 18 juillet 2003.

L’ancien président et fondateur de Crossair, Moritz Suter, a annoncé jeudi qu’il projetait de créer une nouvelle compagnie régionale suisse pour reprendre certaines des liaisons abandonnées par Swiss.
« Lugano-Genève sera le début de ma nouvelle compagnie (...) On commence toujours par une liaison, le projet n’en est qu’au stade embryonnaire », a-t-il déclaré à l’agence suisse ATS.

Il n’a pas voulu donner de nom pour la nouvelle compagnie, ni en préciser le financement, se bornant à dire que la direction sera assurée par une équipe jeune et que les coûts seront réduits au maximum.

Trois navettes quotidiennes Genève-Lugano sont prévues. Elles devraient démarrer le 28 octobre, date à laquelle Swiss cessera d’assurer cette liaison dans le cadre de sa restructuration.

Moritz Suter compte dans un premier temps acquérir un des appareils court-courriers Saab 2000 que Swiss va cesser d’exploiter.

M. Suter avait démissionné en décembre 2001 de la présidence de Crossair, qu’il avait fondé 25 ans plus tôt.

Les responsables du canton du Tessin ont accueilli favorablement la nouvelle mais ne donneront que dans une dizaine de jours leur réponse aux demandes d’avantages fiscaux et aéroportuaires (taxes réduites, locaux) présentées par M.Suter pour son projet.

Selon Marco Borradori, directeur du département cantonal du territoire, Moritz Suter a avancé un prix de 195 FS pour un vol Lugano-Genève alors que Swiss facture actuellement le trajet 640 FS.

Accord de Swiss avec personnel de cabine pour sa restructuration

La direction de Swiss et les syndicats du personnel de cabine, Kaspers et Unia, ont conclu un accord sur les conditions de la réduction des effectifs, à la suite de la restructuration de la compagnie aérienne helvétique, a indiqué jeudi Swiss dans un communiqué.
Au sein du personnel de cabine, 935 emplois seront supprimés dans le cadre de cette restructuration.

Dans son communiqué, Swiss précise que le nombre des suppressions d’emploi chez le personnel de cabine dépendra donc encore de la volonté des personnes d’accepter une réduction de leur taux d’activité.

Swiss a également annoncé jeudi la fermeture de ses bases de personnel de Genève et Lugano.

« A l’avenir, le personnel de cabine résidant dans ces deux villes ira prendre son service à Zurich », précise le communiqué.

La base de Bâle échappe à la fermeture en raison de l’exploitation des Saab 2000, lesquels sont exclusivement stationnés à l’EuroAirport Basel-Mulhouse-Freiburg, explique Swiss.

Les bases des équipages établies à Bangkok, Delhi et Bombay seront également fermées. A Tokyo, les effectifs seront réduits.

Les licenciement du personnel de cabines de Genève et Lugano toucheront d’abord les frontaliers, qui ne pourront pas déplacer leur lieu de travail à Zurich, a indiqué M.Jean-Claude Donzel, porte-parole de Swiss.

Les suppressions d’emplois obéiront ensuite au principe de l’ancienneté, a-t-il ajouté.

La direction de Swiss avait indiqué mercredi qu’elle était parvenue à un accord avec les syndicats de pilotes sur la restructuration de la compagnie.

Ereintée par la concurrence des compagnies à bas prix et le marasme économique, Swiss a annoncé fin juin la suppression de 3.000 emplois — dont 650 pilotes, 850 membres du personnel de cabine et 1.500 agents du personnel au sol — sur les 9.500 existant, et va supprimer un quart de son réseau à partir de la fin octobre.

La compagnie a accusé une perte nette de 200 millions FS (130 M EUR) au 1er trimestre 2003.

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0