Accueil > ACTU > Adriana Karembeu, VRP les fesses en l’air

Adriana Karembeu, VRP les fesses en l’air

vendredi 27 juin 2003.

Le mannequin devient l’égérie de la compagnie « low cost » Sky Europe, à la communication graveleuse.

Sky Europe Airlines, la com pagnie aérienne qui mise sur la fesse. Jusqu’à présent, les compagnies low cost (à bas coûts), dans leurs stratégies de marketing ultra-agressives, avaient déjà labouré le champ de la grossièreté : Michael O’Leary, le dirigeant de Ryanair, ne manque jamais une occasion de traiter British Airways de « bastard » (connard), ou Air France de compagnie qui « n’a pas de couilles »... Mais jamais des dirigeants de l’aérien n’avaient pensé à brancher leur communication directement sur le cul.

C’est chose faite depuis hier. Sky Europe Airlines, qui se présente comme la « première compagnie à bas coûts d’Europe centrale », a dévoilé hier, à l’occasion de l’ouverture d’une ligne Paris-Bratislava, une campagne de communication reposant sur Adriana Karembeu, qui a accepté, contre une somme « confidentielle », de jouer l’ambassadrice dénudée de son pays d’origine. Outre les atouts d’Adriana, qui ont été loués tout au long de la conférence de presse d’un goût douteux, l’« argument fesse » a aussi été présenté comme un des attraits de l’Europe de l’Est. Ainsi, pour 39 euros (aller simple, prix d’appel), on pourra, au départ d’Orly, aller visiter « Vienne la culturelle » (à 50 kilomètres de l’aéroport de Bratislava), ainsi que la capitale slovaque « avec ses bières slovaques à moins d’un euro, ses discothèques branchées et ses très très très jolies filles. C’est une des raisons pour lesquels je vis là-bas », a déclaré un des deux dirigeants belges de la compagnie, qui ajoutait : « Les belles filles sont même un des premiers produits d’exportation du pays. »

Fut ensuite présenté par Adriana le clou du spectacle : une reproduction en carton du Boeing 737 baptisé « Adriana », qui reliera Paris à Bratislava. Sur sa carlingue s’étale le postérieur de la mannequin. « Ainsi, vous pourrez voyager avec Adriana, je veux dire avec l’avion, pas la vraie... », a précisé le directeur général.

Il y a peu à dire, sinon, de Sky Europe Airlines, créée en février 2002, qui tente de prendre, comme une myriade de petites nouvelles, le sillage des Ryanair et EasyJet. La compagnie possède cinq avions, s’appuie (sans que le montant ait été précisé) sur la Banque européenne de reconstruction et de développement (Berd) ­ un fonds d’investissement de la communauté européenne ­ et sur la banque néerlandaise ABN-Amro, refuse de communiquer ses résultats financiers et dit « viser la profitabilité à l’horizon 2004 ».

Seule nouveauté : alors que la Slovaquie doit intégrer l’UE en 2004, Sky Europe Airlines ouvre la boîte de Pandore du dumping social en s’appuyant sur les bas salaires de l’Est. Une hôtesse y est payée 500 euros, un pilote de 1 000 à 2 000 euros. « Des très bons salaires comparés au salaire moyen slovaque de 300 euros », assure la direction qui concède : « c’est la première fois qu’une compagnie low cost est basée dans un pays low cost. C’est un vrai avantage. » Quant à Adriana, elle a déclaré : « J’espère que la compagnie donnera l’occasion de découvrir la Slovaquie, où il y a des choses magnifiques et des gens très gentils. ».

Voir en ligne : libération.fr

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0