Accueil > ACTU > Le gouvernement suisse prend des mesures de soutien en faveur de (...)

Le gouvernement suisse prend des mesures de soutien en faveur de Swiss

mercredi 25 juin 2003.

Le gouvernement suisse a adopté mercredi une série de mesures de soutien en faveur de la compagnie aérienne Swiss, obligée de couper massivement dans ses effectifs pour survivre, a-t-on appris de source officielle.
Selon un communiqué du Conseil fédéral, la compagnie n’aura plus à payer l’impôt sur les huiles minérales pour certains vols intérieurs.

Cette exonération représente une économie de 6 millions FS (4 millions d’euros) par an.

Par ailleurs, Swiss ne sera plus obligée de prendre en charge les frais de rapatriement des personnes qui n’ont pas le droit d’entrer en Suisse, car ceux-ci, qui s’élèvent à 900.000 FS (600.000 euros) par an seront payés par l’Etat.

En revanche, aucune décision n’a encore été prise concernant la possibilité de faire bénéficier Swiss de la garantie contre les risques à l’exportation (GRE).

Swiss a annoncé mardi une suppression de 30% de ses effectifs et d’un tiers de ses dessertes.

Rappel

Le président du conseil d’administration de la compagnie aérienne Swiss, le néerlandais Pieter Bouw, a lancé un appel à l’aide mardi 24 juin 03 aux pouvoirs publics, pour qu’ils apportent un nouveau soutien à la compagnie défaillante.

« La Suisse a besoin de Swiss et Swiss a besoin de la Suisse », a-t-il déclaré en préambule de la conférence de presse sur le nouveau plan de restructuration de la compagnie, qui prévoit 3.O00 suppressions d’emplois et une réduction de 30% de la flotte.

« Cette jeune compagnie ne peut être un succès que si elle est pleinement soutenue par le peuple, ce qui n’est pas le cas actuellement », a-t-il poursuivi.

Dans le communiqué publié mardi, la direction de Swiss indique qu’elle a besoin de 500 millions FS (333 millions d’euros) supplémentaires pour mener à bien son plan de restructuration.

Selon un porte-parole de Swiss, ces 500 millions pourraient prendre la forme d’une ligne de crédit bancaire ou d’une aide des pouvoirs publics.

Les autorités publiques suisses sont déjà investi 2 milliards FS dans la compagnie, au moment de sa création, il y a 15 mois, et ont indiqué à plusieurs reprises ne pas vouloir verser d’autre rallonge.

aller en haut de page

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0