Accueil > ACTU > Nicole Notat préside-t-elle une entreprise fantôme ?

Nicole Notat préside-t-elle une entreprise fantôme ?

vendredi 20 juin 2003.

Plusieurs des grands patrons français qui ont été sollicités par Nicole Notat, ancienne secrétaire générale de la CFDT  , pour financer la société de notation éthique Vigeo qu’elle a créée en 2002 et qui, pour la plupart d’entre eux, espéraient ainsi s’acheter la paix sociale, s’interrogent désormais sur l’utilisation qui a été faite de leurs fonds. Le Crédit Lyonnais, Danone, Schneider, France Télécom, Accor, Lafarge, PPR, Rhodia, Suez, Total ont, entre autres, apporté leur dîme, pour un total de 12 millions d’euros. La Caisse des Dépôts et les Caisses d’épargne ont lâché l’agence éthique qu’elles avaient créées en 1997 pour la fusionner avec Vigeo, sacrifiant sa directrice, Geneviève Férone (qui a rejoint Fimalac) au profit de Nicole Notat. Celle-ci emploie désormais 35 personnes dans 1.000 m2 au 28e étage d’une tour de Bagnolet. « Mais il ne se passe plus rien, déplore un des patrons fondateur : Vigeo ressemble à une belle endormie ». Plusieurs actionnaires s’apprêteraient à demander à Nicole Notat de préciser sa feuille de route.

Voir en ligne : le nouvel observateur

aller en haut de page

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0