Accueil > ACTU > Poker menteur entre Air France et le gouvernement

Poker menteur entre Air France et le gouvernement

mardi 23 juin 2020.

Poker menteur entre Air France et le gouvernement

A Roissy, le 19 mai.
Le chiffre de 8 000 suppressions de postes a semble-t-il fait l’objet d’une fuite savamment organisée par la direction de la compagnie afin de tester la réaction du gouvernement et la mobilisation des syndicats.

Plutôt agacés ces membres du conseil d’administration d’Air France-KLM avec lesquels Libération a pu s’entretenir. « C’est aberrant que nous soyons à ce point tenus à l’écart », peste l’un d’eux. Et pour cause, ils ont, affirment-ils, découvert le projet de suppressions de 8 000 à 10 000 emplois dans la presse. Or en situation normale, un conseil d’administration est censé être informé et valider ensuite les grandes orientations stratégiques d’une entreprise.

Le directeur général d’Air France, Benjamin Smith, semble avoir choisi une autre option. Celle qui consiste à laisser fuiter un chiffre suffisamment élevé sur des suppressions de postes de manière à tester le gouvernement et les syndicats. La manœuvre consiste ensuite à revoir ce chiffre à la baisse afin de donner l’impression que des concessions importantes ont été accordées.

« Ligne rouge »
Visiblement, l’opération a pour le moment fonctionné. Le lendemain de la fuite sur 8 000 à 10 000 suppressions de postes au sein d’Air France, le ministre de l’Economie est monté au créneau en déclarant qu’il y avait « une ligne rouge à ne pas franchir », celle des départs contraints. Avec en filigrane un rappel : l’Etat est l’actionnaire de référence d’Air France avec 15 % du capital et soutient sept milliards d’euros de prêt.

Histoire de faire bonne impression, le ministère de l’Economie dit d’ailleurs découvrir ce chiffre de 8 000 à 10 000 suppressions de postes et le trouver trop élevé. Ce qui fait doucement rigoler un membre du conseil d’administration : « Comment Bercy peut-il tenir cette position alors que deux ministres du gouvernement, dont celui de l’Economie, ont eu droit à une présentation de ce plan de suppression d’emplois. »

Cette partie de poker menteur pourrait donc se terminer par une diminution du chiffre de 8 000 emplois supprimés, sachant que 2 000 d’entre eux (ceux qui concernent les pilotes et les hôtesses et stewards) devraient faire l’objet d’une rupture conventionnelle collective. Une procédure négociée qui exclut donc la notion de départ contraint que veut éviter Bruno le Maire.

1 000 postes menacés chez Hop
Reste que les candidats à un plan de départs volontaires pourraient être beaucoup moins nombreux que ce que souhaite la direction. Et pour cause, au cours des dix dernières années, sept plans de ce type ont été lancés et ont abouti au départ de 10 000 salariés. En outre, la direction d’Air France est tenue par un accord signé en 2019 : « Il stipule qu’Air France ne peut procéder à des départs contraints », rappelle François Cabrera, secrétaire général CFDT   du comité européen Air France-KLM.

En revanche, la direction de la compagnie pourrait être tentée de réduire plus significativement les effectifs dans deux entités moins « visibles », dont la filiale Hop, dédiée aux vols intérieurs, qui pourrait perdre 1 000 emplois, soit près de la moitié de ses effectifs. Les organisations syndicales comptent d’ailleurs sensibiliser les élus locaux en soulignant qu’il s’agit d’empois supprimés en régions et donc de territoires qui seront moins bien desservis par l’avion.

Par ailleurs, En Europe et dans le reste du monde, Air France-KLM compte 6 000 expatriés dans ses escales. Des réductions d’effectifs hors de France, feront, de fait, beaucoup moins de bruit que celles qui pourraient intervenir dans l’Hexagone.

Enfin, la dernière fois qu’un plan sévère de suppressions d’emplois a été évoqué comme une option pour Air France, la réunion s’est mal terminée. Il s’agissait d’un comité d’entreprise tenu le 5 octobre 2015. Le directeur des ressources humaines et son adjoint en étaient sortis la chemise en lambeaux et les images avaient fait le tour du monde.

Franck Bouaziz

Voir en ligne : https://www.liberation.fr/france/20...

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0