Accueil > ACTU > Le patron de KLM dément les chiffres du SNPL Air France sur les (...)

Le patron de KLM dément les chiffres du SNPL Air France sur les augmentations chez KLM

lundi 10 septembre 2018.

Dans un courrier publié en interne, Pieter Elbers a démenti les montants avancées par le SNPL   Air France à propos des hausses de rémunération obtenues mardi par les pilotes de KLM. Selon le syndicat, les augmentations peuvent monter jusqu’à 13,4%

La polémique sur les hausses de salaires obtenues par les pilotes de KLM ne risque pas de s’éteindre. Ce jeudi, le président du directoire de KLM, Pieter Elbers est monté au créneau pour démentir les chiffres avancés par le SNPL   Air France à propos des hausses de salaires obtenues mardi par les pilotes de KLM, lesquelles ont suscité une certaine émotion au sein des syndicats d’Air France.

Dans un courrier envoyé mardi aux pilotes, puis dans un tract publié mercredi, le SNPL   Air France assure que les pilotes hollandais ont obtenu des augmentations pouvant aller jusqu’à 9,4% pour les pilotes long-courriers et 13,45% pour les pilotes moyen-courriers.

« Un non-sens »

Dans un courrier publié auprès des salariés de KLM, Pieter Elbers, qui n’est pas réputé pour raconter des contrevérités, a démenti ces montants cités par la presse française, dont La Tribune.

« Nous constatons dans la presse française une augmentation de 13% des salaires. Ce n’est pas correct ! Rien n’a changé par rapport à l’accord initial du mois de mai qui prévoyait une augmentation de 4% », explique Pieter Elbers.

« Les 13,4% d’augmentation sont un non-sens », ajoute quant à lui un proche du VNV, le syndicat des pilotes de KLM.

Outre ces 4% d’augmentation, les pilotes hollandais récupèrent notamment un jour de repos par mois qu’ils avaient lâché il y a 3 ans. Ce jour est également évalué à 4%. "Mais il s’agit d’un gain qui va peser sur la masse salariale de la compagnie et non sur la rémunération des pilotes, explique un observateur qui rappelle que les pilotes de KLM sont payés au forfait alors que ceux d’Air France sont essentiellement payés en fonction de l’activité réalisée.

Le son de cloche est différent au SNPL  . Selon le syndicat, les pilotes de KLM auront la possibilité de convertir ce jour de repos supplémentaire en une journée de travail « rémunérée à 9,45% de leur forfait mensuel pour les pilotes moyen-courriers et 5,4% pour les pilotes long-courriers". Ce qui, avec les 4% d’augmentation fixe pour le tous les pilotes, donne bien 9,4 et 13,45% d’augmentation, selon le SNPL  .

Air France bientôt en grève ?

La grogne des syndicats d’Air France monte d’un cran. Déjà agacée par l’absence de reprise des négociations sur les salaires, l’intersyndicale menace de relancer un conflit social pour obtenir une revalorisation salariale après 6 ans de gel des grilles de salaires (hors avancement automatique lié à l’ancienneté, ou GVT). Sa demande d’augmentation générale de 5,1% (hors GVT) a été refusée malgré 15 jours de grève au premier semestre.

Voir en ligne : Article sur La Tribune

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0