Accueil > ACTU > Air France : manifestations à Orly et Roissy

Air France : manifestations à Orly et Roissy

vendredi 9 décembre 2016.

Plusieurs centaines de salariés d’Air France ont manifesté jeudi dans les aéroports parisiens d’Orly et Roissy contre le projet du groupe Air France-KLM de filialiser la maintenance, selon plusieurs sources.
L’intersyndicale (SUD-Aérien, CGT  , FO, Unsa  , CFDT  ) avait appelé les salariés à la grève contre ce projet présentant selon eux « un gros risque pour les salariés ».

D’après Jérôme Beaurain, de SUD-Aérien (premier syndicat à la maintenance), ce mouvement, qui pourrait être reconduit la semaine prochaine avec une ampleur plus importante, a été « très massif » à Orly où des agents « ont manifesté pacifiquement au niveau des aérogares », en distribuant notamment des tracts aux voyageurs.

Ils étaient entre 300 et 500 à « déambuler », entre 9H30 et 13H00, de la zone de fret au terminal Ouest, selon une source aéroportuaire.
A Roissy, SUD-Aérien indique, sans plus de précisions, n’avoir « jamais eu autant de monde » à un rassemblement organisé cette fois dans les hangars, non confirmé par la source aéroportuaire.

Selon la direction d’Air France, ces mouvements n’ont eu aucun impact sur l’activité.
« Les gens sont très remontés » et prévoient de se mobiliser à nouveau en marge du prochain Comité central d’entreprise d’Air France, le jeudi 15 décembre, selon Jérôme Beaurain. Le syndicat évoque cette fois un appel à la grève sur deux jours.
Une nouvelle mobilisation intersyndicale est en outre prévue le 16, jour d’un comité d’établissement de la DGI   (direction générale industrielle, c’est-à-dire l’activité maintenance). La CGT   évoque une « grande manifestation unitaire ».

Parallèlement, la CFE-CGC (premier syndicat à Air France) s’est elle aussi inquiétée du projet de filialisation, mené pour des « raisons bassement financières ». Dans un tract très critique lancé jeudi, le syndicat estime que le plan stratégique présenté par le PDG du groupe, Jean-Marc Janaillac, constitue plus généralement un « dépeçage » d’Air France.

Le groupe franco-néerlandais va lancer à d’ici la fin de l’année une étude sur « la possibilité d’une filialisation » de sa division maintenance, numéro deux mondiale. Ses conclusions sont attendues avant l’été prochain.
La direction d’Air France assure que la maison-mère conserverait le « contrôle exclusif » de la filiale et que l’activité se poursuivrait « sans dégradation des conditions sociales et d’emploi des équipes ».

Voir en ligne : Article sur le figaro.fr

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0