Accueil > ACTU > Air France : un nouveau caillou financier dans la chaussure d’Alexandre de (...)

Air France : un nouveau caillou financier dans la chaussure d’Alexandre de Juniac

mardi 5 janvier 2016.

Les personnels navigants d’Air France vont – ils faire valoir un jackpot qui pourrait coûter très cher à la compagnie ? La cour d’appel de Paris vient de créer une jurisprudence en rétablissant dans ses droits une hôtesse engagée sur un contrat de travail créé par Christian Blanc en 1996 !

Le principe s’appelle la B-scale, créé en 1996 pour modérer l’échelle des salaires pour tous les PNC   embauchés à partir de cette date. L’histoire est ancienne, elle faisait de temps en temps son retour dans les conversations comme le monstre du Loch Ness. Mais Le SNPNC   a annoncé ce lundi 4 janvier que la Cour d’appel de Paris venait, par une décision rendue définitive le 8 décembre dernier, de rétablir dans ses droits une hôtesse « injustement pénalisée » pendant 12,5 ans.

L’extrait de l’arrêt de la Cour d’appel publié par le SNPNC est clair : « ... il est manifeste que Mme X a connu une inégalité de traitement avec pour conséquence une évolution de carrière ralentie par la mise en place lors de son recrutement de deux classes supplémentaires ; que l’atteinte au principe “à travail égal, salaire égal” par l’employeur sur de nombreuses années a causé à la salariée un préjudice matériel et moral ... ».

De très nombreux PNC   concernés peuvent faire valoir leurs droits. Le feront-ils ? Dans un contexte de négociations tendues, voilà qui apporte de l’eau au moulin des syndicats et le SNPNC   ne se prive pas d’inviter les PNC   volontaires à s’informer.

Voir en ligne : Article sur DéplacementsPro

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0