Accueil > ACTU > Transavia prend son élan pour 2020

Transavia prend son élan pour 2020

mercredi 28 janvier 2015.

La compagnie low-cost d’Air France-KLM a quatre ans pour atteindre 20 millions et deux milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Lundi, sur l’aéroport d’Orly, un Boeing 737 siglé du nouveau logo Transavia a atterri sur la piste sous les lances des camions de pompiers comme le veut la tradition. De nouveaux uniformes pour les hôtesses et les stewards, un nouveau site Web plus adapté à la vente sur le téléphone mobile, un nouveau slogan : « It’s a pleasure, c’est un plaisir »… La compagnie au logo tout vert entrera, en avril, dans Flying Blue le système de fidélisation d’Air France-KLM. Les voyageurs ne se contenteront plus de convertir leurs miles en billets Transavia. Ils gagneront aussi des miles sur Transavia.

La page de la grève de septembre des pilotes d’Air France - qui a coûté 400 millions d’euros au groupe - est donc tournée depuis qu’un accord a été signé avec les syndicats. Le texte permet à Transavia France de disposer de 40 appareils et d’offrir aux pilotes volontaires d’Air France la possibilité d’y être détachés.

C’est dans ce nouveau contexte que les dirigeants d’Air France-KLM ont fixé à leur filiale à bas coûts ses nouveaux objectifs à l’horizon 2020. La compagnie, créée aux Pays-Bas et « dupliquée » en 2007 en France, devrait avoir atteint dans cinq ans un chiffre d’affaires global de 2 milliards d’euros avec une flotte de 80 avions et transporter 20 millions de passagers par an.

70 pilotes recrutés en 2015

Transavia Hollande n’aura pas de difficulté pour y parvenir. Elle exploite déjà 35 avions alors que Transavia France n’en compte que 15. Quant au chiffre d’affaires global de la compagnie à bas coûts d’environ un milliard d’euros, il est réalisé à 70 % par Transavia Hollande. La petite cousine française va donc mettre les bouchées doubles pour rattraper son aînée. « Nous allons devenir dès cette année la compagnie leader à Orly à destination de l’Europe », affirme Antoine Pussiau, le PDG de Transavia France.

Au total, sept nouveaux appareils entreront dans la filiale française pour atteindre 21 avions en 2015. Pour les faire voler, 70 pilotes parmi les 210 volontaires d’Air France qui se sont d’ores et déjà déclarés, seront détachés au sein de la low-cost. Transavia France qui a fait voyager 3,3 millions de passagers en 2014 en vise 4,6 millions cette année et proposera 8 nouvelles destinations au départ d’Orly. Elle aura cinq ans pour doubler sa performance et atteindre en 2020 40 avions, 10 millions de passagers et un milliard de chiffre d’affaires.

Ces ambitions restent cependant très inférieures à celles que le groupe Air France-KLM avait exposées lorsqu’il avait annoncé la création d’une cousine paneuropéenne, Transavia Europe. L’espoir pour le groupe de créer l’une des cinq premières compagnies low-cost européennes n’est plus d’actualité.

Voir en ligne : Article sur lefigaro.fr

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0