Accueil > ACTU > Les Le Pen, super VIP pour Air France

Les Le Pen, super VIP pour Air France

jeudi 24 juillet 2014.

Le Canard enchaîné de ce mercredi relaye cette scène à l’aéroport de Strasbourg, le 17 juillet dernier : à la porte d’embarquement du vol pour Paris, les passagers qui font la queue voient passer devant eux Marine Le Pen, son compagnon Louis Aliot, Jean-Marie Le Pen et son épouse Jany, ainsi que leur garde du corps et deux policiers en civil.

Jean-Marie Le Pen arrive à l’aéroprt d’Orly Ouest en provenance de Strasbourg, le 17 juillet 2014 (DR)

D’autres députés européens présents dans la file s’étonnent auprès de l’équipage. Une hôtesse de l’air leur répond que la famille Le Pen voyage en « business class ». Sauf qu’il n’y en a pas sur ce vol.

L’hôtesse ne se démonte pas : elle rétorque que Marine Le Pen bénéficie d’une carte d’abonnement Air France. Sur les vols en France métropolitaine, les titulaires de la carte Air France embarquent en priorité. Sauf que les députés européens bénéficient aussi de cet abonnement...

L’hôtesse précise alors que Marine Le Pen dispose d’un accès VIP qui dépasserait en importance l’abonnement de ses collègues du Parlement européen.
On reste discret, chez Air France

Pas de trace d’abonnement VIP pour l’usager lambda, mais celui-ci existe bien pour les cadres d’Air France et certaines personnalités, comme les anciens Présidents, les anciens ministres des Transports...

Sur cette carte VIP, ou carte Club 2000, on reste discret chez Air France : elle est accordée à la compagnie sur des critères discrétionnaires, en général à des clients qui « contribuent au rayonnement de la compagnie », selon Marianne. Charge à l’équipage de se montrer aux petits soins avec les VIP, afin de souligner leur caractère important aux autres passagers.

A l’atterrissage à Orly, à l’effarement des passagers lésés, l’entourage de Marine Le Pen disposait d’un minibus de l’aéroport venu les chercher au pied de l’avion. Là encore, rien d’étonnant : les clients privilégiés de la compagnie nationale peuvent demander qu’un minibus vienne les chercher pour rejoindre leur destination finale. Ou une limousine. Ou un avion.

Contactée, Air France n’a pas commenté davantage sur cette histoire, en précisant cependant qu’à la simple carte d’abonnement peuvent se combiner d’autres facteurs, comme « les différents statuts d’abonnement, le fait qu’il s’agisse d’un chef de parti politique ou sa propre sécurité », faisant que l’on puisse bénéficier d’une sorte de passe-droit.

Arthur de Boutiny

Voir en ligne : Rue89

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0