Accueil > ACTU > Air France Industries : le mouvement de grève se poursuit à Toulouse

Air France Industries : le mouvement de grève se poursuit à Toulouse

jeudi 11 juillet 2013.

Les représentants de l’intersyndicale d’Air France Industries sont inquiets : ils craignent la perte de leur emploi en raison de la délocalisation de leur principale activité vers le Maroc. Leur mouvement de grève, entamé début juin, se poursuit en juillet. De son côté, la compagnie aérienne assure que l’activité du site de Toulouse se maintient et se développe.

Depuis le 6 juin dernier, l’intersyndicale CGT  , UNSA  , FO, Sud Aérien d’Air France Industries Toulouse appelle régulièrement l’ensemble des salariés du centre de maintenance de Blagnac à des débrayages et des arrêts de travail. Objectif : « Contrer la délocalisation de notre activité principale vers le Maroc » et « alerter l’opinion publique », indique Vincent Salles, un porte-parole de l’intersyndicale. En ligne de mire de leur crainte, ATI (Aerotechnic Industries), un centre de maintenance créée en 2008 à Casablanca par les groupes Air France et Royal Air Maroc.

« A compter de septembre, notre principale activité, le grand entretien des A320, sera transférée progressivement vers ATI dans le cadre du plan de restructuration Transform 2015, jusqu’à la délocalisation totale prévue en septembre 2014. Pour nous, il s’agit d’une perte de 115 emplois, soit 25 % de notre effectif. De plus, avec ces suppression de poste, la pérennité de notre site se pose », indique-t-il en soulignant qu’une table ronde a été organisée ce lundi 8 juillet avec les élus locaux et les représentants du ministère du Redressement productif pour évoquer leurs inquiétudes.
_
« Nous avons été entendus »

« L’État, actionnaire d’Air France à hauteur de 16%, a un droit de regard sur ce qui se passe. Nous avons été entendus. Les élus ont été attentifs à nos problématiques », assure le porte-parole qui précise qu’un autre rendez-vous avec les politiques n’était pas envisagé pour l’heure. « Le mouvement de grève se poursuit avec des actions entre le 22 et le 26 juillet », ajoute Vincent Salles. Du côté de la compagnie aérienne, on assure que l’activité de révision des A320 est maintenue sur le site de Blagnac et qu’elle sera complétée par celle des « visites intermédiaires » des A330 et A340.

Voir en ligne : Article de Touleco.fr

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0