Accueil > ACTU > Air France-KLM poursuit sa restructuration et confirme ses objectifs (...)

Air France-KLM poursuit sa restructuration et confirme ses objectifs 2013

vendredi 3 mai 2013.

Le groupe Air France-KLM a confirmé vendredi ses objectifs pour 2013, assurant que son plan de restructuration se poursuivait comme prévu dans un environnement pourtant « incertain et difficile ».

De janvier à mars, la perte d’exploitation a été ramenée à 530 millions d’euros contre 597 millions un an plus tôt, a précisé le groupe franco-néerlandais dans un communiqué.

La dette nette, goulet d’étranglement du numéro 2 européen, a également été réduite pour s’établir à 5,9 milliards contre 5,97 milliards au 31 décembre 2012.

La perte nette s’est en revanche creusée à 630 millions d’euros contre 368 millions au premier trimestre 2012, sous l’effet des restructurations engagées depuis janvier 2012.

« Dans un environnement économique dégradé, le groupe a poursuivi sa politique de baisse des coûts et de réduction de la dette nette au cours de ce trimestre traditionnellement difficile », a commenté Air France-KLM dont le plan Transform 2015 doit s’achever à la fin de l’année prochaine.

Dans le détail, le coût unitaire a baissé de 1,0% et ses charges d’exploitation sont restées stables (-0,1%) au premier trimestre.

« Malgré une hausse du prix du carburant après couverture de 4%, la facture carburant baisse légèrement (-14 millions à 1,67 milliard d’euros) du fait d’une baisse de 3% des volumes », ajoute le groupe.

Les charges de personnel ont quant à elles diminué de 1,7% à 1,89 milliard d’euros « en raison principalement de la baisse des effectifs (-41 millions d’euros) ».

Transform 2015 prévoit la suppression de 5.122 postes équivalents temps plein à fin 2013, sans départs contraints, dont 2.767 parmi les salariés au sol.

Pour les trois premiers mois de l’année, le groupe a par ailleurs réalisé un chiffre d’affaires de 5,7 milliards d’euros en progression de 1,3%.

Par division, sa principale activité, le transport de passagers, a enregistré une hausse du trafic de 0,8% pour des capacités quasiment stables (+0,2%). La recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO), indicateur de rentabilité, est en hausse de 1,2%.

L’activité cargo est elle « toujours affectée par le ralentissement économique et des surcapacités », note le groupe, qui a continué à réduire ses capacités (-4,1%). « Le trafic ayant baissé de 6,9%, le coefficient de remplissage perd 1,9 point à 63,0%. La recette unitaire à la tonne kilomètre offerte (RTKO) baisse de 1,9% », détaille Air France-KLM.

Le chiffre d’affaires de l’activité maintenance poursuit, lui, sa forte progression : +17,1%, à 302 millions d’euros.

Enfin, le groupe note que les autres activités ont généré un chiffre d’affaires de 229 millions d’euros dont 134 millions d’euros pour la filiale à bas coûts Transavia (+14,5%), dont la montée en puissance fait partie intégrante du plan de redressement de la compagnie Air France.

« Dans un environnement incertain et difficile, le groupe poursuit la mise en œuvre du plan Transform 2015 selon le calendrier prévu », a affirmé Air France-KLM.

Il ajoute confirmer « ses objectifs pour 2013 d’une réduction du coût unitaire à change et prix du carburant constants et d’une réduction de la dette nette ».

Son plan de réduction a notamment pour objectifs de réduire les coûts de deux milliards d’euros en trois ans et de réduire la dette de deux milliards à fin 2014 par rapport à janvier 2012.

Delphine TOUITOU (AFP)

Voir en ligne : AFP

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0