Accueil > ACTU > Corsair - Air France : l’affrontement continue à Abidjan

Corsair - Air France : l’affrontement continue à Abidjan

mardi 2 avril 2013.

  Sommaire  

Alors que Corsair a inauguré sa liaison Paris-Abidjan début mars, Air France n’a pas été long à riposter en déclarant une promotion sur les prix. Mais Corsair, déterminé à ne pas se laisser faire, vient de saisir les autorités ivoiriennes.

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir éclater sur l’aéroport d’Abidjan, le déclenchement des hostilités entre Corsair International et Air France, les deux compagnies hexagonales qui assurent des dessertes directes sur la destination Paris-Abidjan-Paris. Corsair a saisi fin mars les autorités ivoiriennes pour introduire deux requêtes. « Le ministre des transports a été contacté par Corsair pour se plaindre de certains horaires des vols d’Air France, qui coïncident avec les leurs, et a demandé un réaménagement. La deuxième demande se rapporte aux frais de catering de Corsair qui sont plus élevés que ceux d’Air France », confie une source proche du dossier.

 Offensive

Contacté sur place, Corsair confirme des demandes, sans pour autant donner de détails précis. Du côté de la direction locale d’Air France à Abidjan, on refuse de commenter. « Le changement d’horaires ne pourrait intervenir que si l’activité est intense et complique les opérations sur la plateforme aéroportuaire. Ce qui n’est pas le cas pour le moment », confie une source proche de la Société d’exploitation de l’aéroport international Félix Houphouet d’Abidjan (Aeria). Après l’annonce de la desserte Paris-Abidjan par Corsair International, Air France, qui s’est senti attaqué sur son monopole traditionnel, est passé à l’offensive en lançant une grande promotion, avec le renforcement de son dispositif de vols hebdomadaires vers Abidjan.

 Baisse des prix

À partir du 15 avril, Air France passe de sept à dix rotations hebdomadaires vers la capitale ivoirienne et, certains jours à certains horaires, quelques vols supplémentaires se superposent à ceux de Corsair. Les prix sont passés de 602 000 F CFA (900 euros) en moyenne à 390 000 F CFA (594 euros), et non les 359 000 F CFA (547 euros) que propose Corsair International, qui maintient ses trois vols hebdomadaires sur Airbus A330-300.

Pour ses vols supplémentaires, Air France exploitera des Airbus A340 (275 sièges) depuis son hub de Roissy Charles de Gaulle en Île de France.

Voir en ligne : Jeune Afrique

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0